Des suites de mon défi de rire 5/30 en septembre…

J’avais reçu tellement de messages de personnes qui m’ont suivie dans mon défi de rire 5 minutes par jour à midi pendant les 31 jours du mois de mars dernier que j’ai décidé de reprendre un autre défi en septembre!  Juste à temps pour la rentrée, la reprise de bien des activités, la fin de l’été et des vacances…  Bouhouhou!

Pourquoi rire 5 minutes? parce que c’est le gros minimum pour sentir les effets positifs du rire.

Pourquoi rire pendant 30 jours?  Parce qu’il semble qu’il faudrait 21 jours pour créer une nouvelle habitude dans sa vie… et que les journées suivantes permettent de bien l’installer!  Ce faisant, non seulement nous avons mis une nouvelle façon de faire dans notre journée mais ensuite, nous sentons que c’est devenu un besoin essentiel!

Comment ça se passe? Je m’installe devant ma caméra sur Facebook en direct, chaque matin à 9h (heure de l’Est – Canada) et je partage quelques minutes avant de commencer à rire intentionnellement pendant 5 minutes. Vous me croirez si vous le voulez mais ma première constatation est qu’il m’est parfois difficile de commencer à rire « de rien » mais qu’il m’est tout autant difficile de m’arrêter une fois le temps écoulé!  Pour vrai!  Et parce que c’est en direct, plusieurs personnes m’accompagnent et rient « avec moi » de l’endroit d’où elles se trouvent – tantôt à la maison, tantôt au bureau – et me signifient qu’elles rient en cliquant sur les icônes de rire.

Vous aimeriez lire quelques commentaires? « Je n’en reviens pas à quel point t’entendre rire m’aide à déclencher le mien et une fois partie, je ris aux larmes jusqu’à mal au ventre! »  « C’est ma « bonne nouvelle’ du matin!  Chaque jour je m’installe avec toi pour rire un bon coup!  Rien de mieux pour me sentir heureux! »  « Je me demandais comment tu faisais pour rire comme ça… je vois que tu t’entraînes!  c’est inspirant!  Je m’y mets avec toi!  Merci! »  « Je ne croyais pas qu’on pouvait rire autant… de rien!  je le vois maintenant que je le fais avec toi! »   « Je pensais que 5 minutes ça allait être long!  Finalement c’est même court! Et je n’en reviens pas comment je me sens MIEUX après! »

Ça vous tente de venir nous rejoindre?  J’ai créé un groupe « Défi RIRE 5/30 Laughter Challenge » et c’est bilingue!

Pas sur Facebook mais vous aimeriez relever un défi avec moi?  J’ai mis toutes les vidéos du mois de mars sur la chaîne de l’École sur YouTube!

Faites-le et dites-moi ce qui se passera pour vous…  ça prend quelques jours!

Rire, joie et santé

Linda

Mi-mois… mi-parcours de mon défi RIRE

Eh bien.

J’avoue que ce défi, il me fait VRAIMENT beaucoup de bien!  Je suis comme tout le monde et je n’ai pas toujours envie de rire. Même que je dirais que le fait de me discipliner pour pratiquer mon rire intentionnel en solitaire « devant témoin », ça contribue à me permettre de ne pas rester coincée dans le sérieux de certains moments de mes journées! J’ai même éclaté de rire en lisant un mot qui, autrement et « normalement », ne m’aurait pas du tout amusée!  C’était un peu comme si je me sentais dégagée de la situation.

Et c’est exactement ce que la pratique du rire intentionnel nous permet: ne pas être prisonnier de la situation mais de la regarder tout simplement avec une perspective différente.

Si moi j’y arrive, vous aussi vous pouvez le faire!

Bon, je sais. Vous me direz que je ris facilement…  et c’est de plus en plus vrai. Mais j’ai les mêmes états d’âme que vous. J’ai des baisses de moral, des colères, des frustrations, des chagrins, des impatiences… Eh oui!  Comme tout le monde!  H U M A I N E!  C’est ce que je suis!

Personne ne s’attend à ce qu’une personne soit toujours et en tout temps heureuse et de bonne humeur. Les émotions nous signalent qu’il se passe quelque chose. Rien à redire là dessus car elles sont là pour nous dire quelque chose. De modifier un comportement. De nous occuper d’une blessure. De prendre soin de nous.

Alors les émotions, je les ai comme toute personne vivant cette expérience humaine que nous partageons.

Cependant, je CHOISIS plus souvent de respirer et de prendre un brin de recul.  Pour mon plus grand bonheur!

Essayez! Vous m’en donnerez des nouvelles!

Rire, joie et santé

Linda

P.S. si vous n’avez pas pu commencer avec moi sur FB, allez sur la chaîne YouTube de l’École et faites le défi du mois de mars 2017. J’ai même créé une playlist pour vous!

Faire plaisir fait plaisir!

HAHAHA!  Vous auriez dû me voir il y a quelques instants.

Le concours prenait fin ce matin et je n’avais pas eu le temps de faire le tirage parmi les participants qui avaient pris le temps de répondre aux quelques questions du sondage que j’envoyais il y a quelques jours aux abonnés de l’infolettre de l’École.

J’ai donc noté avec soin des numéros correspondant au nombre de réponses reçues et je les ai placés sur mon bureau pour procéder au tirage « à l’aveugle ». Pas des noms ni des courriels mais bien des numéros. Le 15 est sorti!

Je me suis dépêchée d’envoyer un mot à la personne qui venait de gagner pour lui annoncer la nouvelle. Je pense que j’étais plus excitée qu’elle! Pas du prix lui-même mais bien d’avoir gagné!

D’où le titre de ce billet: Faire plaisir fait plaisir! Je savais que j’allais faire une heureuse et ça me faisait vraiment plaisir de savoir que j’allais lui faire plaisir!

Avez-vous remarqué que bien souvent, lorsqu’on part en vacances ou que nous prenons la route pour faire une surprise à des personnes qui nous sont chères, tout au long du trajet vers la destination, nous « frétillons » à l’idée du plaisir que nous aurons, au plaisir que les personnes auront de nous voir… L’IDÉE du plaisir anticipé est aussi excitante que le plaisir lui-même (même plus parfois!).

Dans ce cas-ci, je savais que la personne allait être surprise et contente d’avoir gagné le prix. Et juste de penser qu’elle allait être heureuse me rendait moi aussi heureuse!

Alors… Puisque le plaisir partagé fait également plaisir, je vous propose de tenter une expérience ce mois-ci. Pendant le reste du mois de juillet, chaque jour, pensez à quelque chose qui ferait plaisir à une personne de votre entourage. Ça peut être un appel, une visite surprise, un morceau de chocolat, cueillir une fleur (où c’est permis de le faire bien sûr!), un café au lit…  Soyez créatif et pensez à ce que l’autre personne aimerait puis FAITES-LE!

Dites-moi ce que vous aurez fait et les résultats de vos petits plaisirs autour de vous!

Je vous le promets, faire plaisir fait plaisir!!!

Et c’est un fait!

Rire, joie et santé

Votre HAHA Sister, Linda

La Journée mondiale du rire, c’est ce dimanche!

J’organise habituellement une grande activité publique  où tous sont invités à se joindre à moi pour souligner la Journée mondiale du rire en riant ensemble pendant une heure.

Mais cette année, puisque la Journée mondiale du rire coincide avec la formation de professeur de yoga du rire que j’offre présentement à Canmore en Alberta, je rirai avec un groupe dans nos majestueuses montagnes Rocheuses!  Je sais… c’est dur d’enseigner dans des endroits aussi magnifiques mais, que voulez-vous! Faut le faire!

Je discutais des effets sociaux et spirituels du rire avec quelqu’un il y a quelques jours et je me suis retrouvée à imaginer une situation pour démontrer mon propos.

J’expliquais à la personne que, lorsque deux personnes rient ensemble en se regardant dans les yeux, il ne reste aucune place pour la colère, la dispute ou la peur. J’ai fermé les yeux quelques secondes et je me suis imaginée en train de rire avec un terroriste (ou du moins, la représentation que je m’en fais). Nous nous regardions dans les yeux et étions en train de rire aux éclats, ensemble, de bon coeur…  Et rire encore. Jusqu’à ce que nous ayons les yeux mouillés, les jambes un peu molles, les joues roses…

Et ce que j’ai observé alors m’a vraiment étonnée.

Si je ressentais de la crainte, du ressentiment ou de la colère envers cette personne AVANT, il ne restait aucune trace de tout ça APRÈS que nous ayons rigolé ensemble dans mon esprit!  Toute trace de barrière entre nous avait disparu pour faire place à un sentiment de proximité, de complicité et d’affection.

Bon, vous allez me dire qu’il peut être bien plus facile de faire semblant de rire avec notre « ennemi » que de le faire en vrai. Peut-être. Mais ce que j’ai senti c’est qu’en nous imaginant rire ensemble, la chose s’était vraiment passée dans l’invisible!!! Et que MON ressenti à moi avait changé. Je n’envoyais plus les mêmes pensées agressives vers cette personne… Ce que j’envoyais c’était maintenant quelque chose qui ressemblait à « Ah merci! Je suis heureuse d’avoir vécu ça avec toi… C’était bon de rire ensemble n’est-ce pas? »

Alors cette année, je vous propose un petit défi RÉALISABLE à l’occasion de la Journée mondiale du rire : celui d’imaginer que vous êtes en train de rire aux éclats avec des personnes qui auraient peut-être besoin de rire plus et de décolérer… Peu importe que vous voyez les résultats, vous l’aurez fait AVEC eux.

L’intention de la JMR est la paix mondiale par le rire. Faites votre part vous aussi!

Moi je serai dans un parc public, quelque part dans les Rocheuses, et j’enverrai mon intention de rire vers les pays où ça barde vraiment beaucoup. Pas juste vers les pays, mais aussi et surtout vers des individus. Je me verrai en train de partager un éclat de rire avec eux et elles. Pour envoyer des vibrations de complicité, de fraternité et d’amour. Parce que même si on ne les voit pas avec nos yeux, nos coeurs les ressentent.

… le battement d’ailes du papillon…  Nous pouvons changer le monde, un rire à la fois!

Faites le RIRE DU COEUR à 13 h dimanche le 7 mai prochain. Ouvrez les bras, levez la tête vers le ciel et faites jaillir le rire de votre coeur pour entourer la planète de cette belle énergie.

Rire, joie et santé

Linda

Comment peut-on continuer dans la tourmente?

Incertitude.

Confusion.

Tragédie.

Il y a beaucoup de tout ça autour de nous présentement, vous le sentez aussi ?

Les événements qui se passent dans notre monde me bouleversent et me brisent le cœur.

Je lis sur toutes ces choses et je veux aider, mais je me sens si impuissante face à tout cela.

Et j’imagine que vous vous sentez probablement comme ça aussi…. oui?

Les événements qui sont hors de notre contrôle nous font parfois trébucher sur notre chemin.

Ils peuvent être effrayants et horribles, surtout quand on dirait qu’ils sont apparemment partout. Média sociaux, gros titres, radio, télé…

Il est facile de se laisser submerger et de se sentir sombrer.

Si vous vous sentez ainsi, je veux que vous sachiez ceci:

Ça ira.

Vous serez OK.

Tout sera OK.

Parce que le monde vous a. Le monde nous a. NOUS sommes là.

Le monde a besoin de nous dans toute notre glorieuse lumière, pour aider à éclairer le chemin, accomplir nos miracles et nos rêves.

Nous devons prendre soin de nos cœurs. Parce que c’est de là que jaillit la lumière, celle qui éclaire l’ombre.

Nous sommes les gardiens de nos rêves. Et ces rêves en nous tous doivent être manifestés dans le monde pour l’aider à guérir.

Rappelons-nous de ceci lorsque nous avons peur ou que nous sommes dans l’incertitude.

Nous allons tous nous en rappeler, moi avec vous, et assumer la responsabilité de donner vie à nos rêves et à nos objectifs.

Je peux le faire. Un souffle, un rire, un sourire, un battement de cœur à la fois. Et vous aussi. Car nous rendons le monde plus beau. Un sourire et un rire à la fois. Chantons, dansons, sourions, aimons… cultivons la JOIE de notre cœur.

Continuons à être et à aimer ce monde et en étant la lumière qui brille dans le noir.

Avec d’énormes brassées d’amour, de profondes inspirations souriantes et en sachant que nous sommes tous capables d’accomplir des miracles.

Rire, joie et santé

Linda xxx

5 questions les plus demandées à Linda

On me pose souvent des questions sur ma pratique de yoga du rire, sur ma vie… et voici celles qui sont les plus demandées!

 1. Est-ce que c’est ton vrai rire?  Bien sûr! Même lorsque je fais mes exercices de yoga du rire, mon rire devient rapidement naturel et je ne sens pas que je me force à rire. Il me suffit de penser que je suis en train de faire un ex-er-ci-ce de rire pour que mon rire véritable soit déclenché! Au moins pendant quelques secondes. En plus, en riant avec d’autres personnes, c’est impossible de ne pas rire pour vrai après un moment.
2. Combien de temps ris-tu chaque jour?  Ça dépend. Il y a des journées où je ris beaucoup plus, jusqu’à plus de 30 à 45 minutes! Croyez-moi quand je dis que je dors profondément ces soirs-là! Mais il y a des journées où je ne fais que mes exercices légers, donc environ 4-5 minutes…  Je ne me culpabilise pas lorsque ça arrive. La vie est trop courte pour ça! Je sais que ce n’est pas tous les jours que ça arrive. Et puis, je fréquente mon club de rire sur une base régulière (avant c’était hebdomadaire), j’ai quelques abonnés à mes séances de rire en ligne sur Skype alors j’ai des occasions de rire avec d’autres personnes qui souhaitent le faire aussi! En l’absence de rire, je m’efforce à sourire plus.

3. Est-ce que tu sens une différence dans ta vie depuis que tu fais du yoga du rire?  Oh que oui! Mon corps est plus prompt à réagir en riant à toutes sortes de situations et c’est merveilleux! Je sais que je dois « dégager » quelque chose de plus positif qu’avant… et j’en suis bien heureuse! Après 11 ans de pratique régulière, il m’arrive de me faire dire que j’ai changé – pour le mieux. C’est bon signe hahaha!

4. Qu’est-ce qui te fait rire ?  Des tas de choses en fait! Des humoristes, des films, des émissions de télé, des personnes de mon entourage. J’ai bien sûr mes exercices favoris, et j’ai aussi ceux que j’aime moins parce qu’ils me font vraiment beaucoup trop sortir de ma zone de confort. Quand je me décide à en faire parmi ceux-là, je ris vraiment fort car je sais que mon mental doit en train de se dire « Woooooooooooo…. c’est trop fou ça! » hahaha!  J’apprécie vraiment les exercices de rire de valeurs (rire de l’appréciation, rire de soi, rire de la dispute, rire de l’accueil) mais j’ai mes best of dans les rires plus ludiques (rire de la traite de vache, rire des essuie-glaces, rire des haut-parleurs…) et j’ADORE le rire du lion qui dégage les tensions de ma mâchoire.

5. Est-ce que tu prends de la drogue ou de l’alcool pour rire comme ça? Non!  Aucun stimulant si bénin fut-il!  Rire me procure un gros HIGH et plus j’en ai, plus j’en veux!  Merci les endorphines! hahahaha!


Et un petit cadeau avec ça?  Cliquez sur ce lien pour rire une minute avec moi!

Rire, joie et santé

Linda Leclerc, CLYMT

Je vous mets au défi!

Il y a quelques mois, j’avais la joie d’enseigner le yoga du rire à un merveilleux groupe de quelques personnes qui sont devenues professeurs agréés.

Pendant la formation, je mentionnais que plus nous portons attention à ce qui rit autour de nous, plus nous VOYONS les occasions de rire plus chaque jour.

À mon retour, j’avais un rendez-vous avec une « soignante ». Je ne peux pas vous préciser le type de soin qu’elle offre car je n’ai pas retenu le nom. Je sais par contre que ça ressemble à des soins de physiothérapie combinés avec autre chose – reiki et massage…

Bref, elle a commencé à travailler sur mes pieds, puis remonté à mes jambes. Et c’est à ce moment-là que je me suis mise à rire! Vraiment fort et de bon coeur – je ne pouvais pas m’arrêter!  Elle appliquait une pression sur mes jambes et le faisait avec un certain rythme…

Vous l’avez deviné!  NOTRE mantra joyeux de yoga du rire: HO HO HA HA HA!

J’ai pouffé de rire ce qui lui a fait cesser son mouvement. J’ai dû lui expliquer pourquoi je riais! Elle, pour garder le rythme de ce qu’elle faisait en faisant le mouvement, se disait mentalement une toute autre chose.  Vous savez ce que j’ai réalisé à cet instant, alors que j’étais sur le ventre en train de recevoir un soin énergétique?  Eh bien, j’ai eu une révétation. Rien de moins!

Vous connaissez le film avec le beau Kevin Costner et les joueurs de baseball  qui sortent de son champ de maïs? Costner entendait une voix qui murmurait « Si tu le construis, ils viendront »…

Alors moi je vous le dis (je peux murmurer à votre oreille moi aussi HAHA!), si vous le demandez, ça viendra à vous!  Le rire et la joie viennent à vous lorsque vous êtes attentif et que vous le demandez.

Ok.

Voici le défi que je vous lance.

Portez attention à tout ce qui est placé sur votre route. Voyez ce qui est sans doute invisible pour bien des gens mais qui est tellement juste là devant vos yeux!

Vous voyez la photo que j’ai choisie pour cette rubrique? Je l’ai prise alors que je traversais un carrefour achalandé à Montréal. Personne n’a semblé remarquer ce petit détail mais moi, JE L’AI VU!  et ça m’a rendue joyeuse.

Êtes-vous d’attaque pour relever cet important défi? Regardez autour de vous. Écoutez attentivement. Ressentez passionnément…

Vous allez VOIR, SENTIR et ENTENDRE des taaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaas de choses joyeuses et riantes autour de vous… et en vous.

Et tout ça, c’est bien vrai!  HAHA!

Rire, joie et santé

Linda