Mon TOP 10 des exercices de yoga du rire 1

Oui je l’avoue. J’ai des exercices préférés!

Parce qu’on a beau pratiquer et s’entraîner, mais j’ai définitivement mes chouchous parmi les centaines d’exercices possibles.

Certains déclenchent rapidement mon rire naturel alors que pour d’autres, je « pédale » plus fort et c’est clair que je fais la mécanique de l’exercice. Juste pour « me tenir aller » dans la motion.

Au fil des années, j’ai remarqué que certains exercices m’amusaient et me faisaient rire. Cependant, peu importe que je ris juste physiquement en me forçant un peu plus ou que je sente mon rire qui jailli de mon cœur, je me sens bien. L’action entraîne l’émotion de toute manière.

Souvent durant la partie pratique de mes conférences, j’entends des personnes qui disent « Ah celui-là je l’ai aimé! »

Imaginez-vous donc que moi aussi, j’ai mes préférés. Eh non! Je ne les aime pas tous! HAHAHA! Loin de là!  (Ceux qui viennent aux rencontres régulières du club de rire de Gatineau ont pu le constater au cours des 20 dernières années!)

Je vous partage aujourd’hui mon TOP 10 des exercices de yoga du rire. Vous me direz merci plus tard!

J’y vais dans le décompte.

Mes chouchous

10. Le rire de la sorcière – Je le trouve facile à faire celui-là et il m’amuse!  Se frotter les mains avec des mimiques faciales et rire comme une vilaine sorcière

9. Rire en se lavant les mains – Meilleure manière de combiner deux choses essentielles! Se laver les mains en riant pendant au moins 15 à 20 secondes.

8. Le rire de la soie mentale – on peut aussi le faire en passant la soie dentaire! Mais pour celui-ci, le fil on le passe entre nos oreilles pour éliminer les pensées qui pourraient causer des soucis.

7. Le rire du moteur froid – comme en plein hiver! Tourner la clé une fois, deux fois, et la troisième est la bonne car le rire est bien démarré.

6. Le rire du cocktail (ou du milk shake) – Mélanger le contenu imaginaire du verre dans la main droite avec le contenu du verre dans la main gauche. Puis l’inverse, de gauche à droite. Puis « boire » en riant.

5. Le rire des pleurs – Parfois c’est la seule solution pour me rappeler de changer ma perspective sur les événements. On plie le corps en « pleurant » et on se redresse en riant.

4. Le rire du cellulaire – Tellement pratique celui-là! Mettez votre appareil à « ne pas déranger » ou éteignez-le et faites comme si quelqu’un vous racontait quelque chose de très drôle.

3. Le rire de soi – Fait à tous les jours! Rire de ses erreurs avec l’index vers soi et rire de ses bons coups avec les pouces vers soi.

2. Le rire du lion – Mon artillerie lourde! Meilleur exercice pour détendre les mâchoires. Placer les mains de chaque côté de la tête avec les doigts un peu écartés. Ouvrir grand la bouche. Sortir la langue (vraiment sortie loin) et rire dans cette position pendant quelques secondes.

et enfin le numéro 1…

Roulement de tambour!

1. Le rire silencieux – Celui-là il me fait rire à tout coup!

Voilà!

Lesquels sont vos préférés?

Parmi tout l’arsenal des exercices créés à travers le monde, y en a-t-il un ou plusieurs qui déclenchent allègrement votre rire naturel en un clin d’oeil?

Avez-vous mis le très gros rire, le mini-rire, le rire du curling, le rire des oiseaux migrateurs, le lotus de rire, le rire de la tondeuse à gazon, le rire de la soupe brûlante, le rire de l’appréciation, le rire des doigts magiques…

Il y en a tellement!

Vous savez pourquoi il y en a autant?

Parce qu’on dit que lorsque nous rions, le côté droit du cerveau s’active. Oui! Le côté de la créativité et de l’imagination.

Donc, plus nous rions, plus nous trouvons des occasions de rire!

C’est tout vu!

Alors la prochaine fois que vous serez à court d’idées pour rire au cours de la journée, je vous invite à piocher dans cette liste. Ou à en choisir parmi ceux qui sont dans les vidéos. Mettez en pratique un, deux ou tous ces exercices et profitez des nombreux bienfaits du rire intentionnel.

Mon TOP 10, c’est sur le dessus de mon coffre à outils.

Quand ça va moins, j’en sors un ou plus et je les mets en pratique.  Ça m’aide assurément et je m’en porte beaucoup mieux. Mon entourage aussi d’ailleurs! HAHAHA!

Allez.

On le fait?

On le fait!

Rire, joie et santé

Linda

 

 

 

Comment faire quand ça ne me tente pas de rire?

Ah ça c’est une bonne question et je l’entends souvent.

Comment faire quand ça ne me tente pas de rire?

J’entends aussi souvent celle-ci: Quand ce n’est pas drôle, pourquoi je rirais?

Deux questions fréquentes, qui font toutes les deux référence à l’idée saugrenue de rire intentionnellement, mais un chouia différentes!

Allons-y avec la deuxième d’abord.

Quand ce n’est pas drôle (et ça arrive vrrrrrrrrrraiment très souvent), pourquoi je rirais?

Intuitivement, je pense que vous devinez ma réponse. Parce que c’est BON POUR NOUS! C’est d’abord bon pour notre santé physique (c’est rassurant de commencer par sa santé physique hahaha!) car, en riant, la plupart des systèmes de votre corps se mettent en action. Je parle bien sûr du système digestif, du système respiratoire, du système cardiaque, du système parasympathique, du système lymphatique, pour ne nommer que ceux-là.

  1. Le diaphragme qui s’active offrira un massage aux organes internes ET fera circuler la lymphe plus rapidement dans votre corps. Meilleure digestion et moins de toxines dans le corps.
  2. Votre respiration changera rapidement puisqu’en riant, nous expulsons l’air « pollué » qui reste dans nos poumons au quotidien du fait que notre respiration est habituellement courte et superficielle. Non seulement cet air « chargé » sort de notre corps mais, en inspirant profondément, nous amenons du nouvel oxygène au corps et au cerveau. Les chercheurs ont également pu constater une plus grande quantité de muqueuses et d’anticorps dans les voies respiratoires chez les rieurs. Et vous connaissez le rôle des anticorps! Meilleure oxygénation et Boost du système immunitaire.
  3. Notre cœur se met à battre plus rapidement. L’intérieur des artères se dilate et leurs parois s’assouplissent. Régularisation du flux sanguin.
  4. En respirant profondément, notre système nerveux se calme.
  5. Et après le rire, le système parasympathique entre en action. Il ralentit le rythme cardiaque et réduit la tension artérielle. Il stimule le tube digestif pour qu’il digère la nourriture et élimine les déchets. Les endorphines s’en donnent à coeur joie dans notre corps!
  6. Qui dit endorphines, dit aussi anti-douleur et anti-déprime naturels! Gratis!

Ce qui veut dire que nous sommes à la fois plus calme et plus énergique! Et surtout, en meilleure santé.

Ne serait-ce que pour les raisons physiques, je continue à rire intentionnellement. Je ne sais pas pour vous mais pour moi, je sais définitivement que même si rien n’est drôle, c’est très bon pour moi de rire. Que ce soit très drôle ou pas tant.

Alors arrivons à la première question.

Comment faire quand ça ne me tente pas de rire?

Depuis un moment, j’ai constaté que c’est justement quand ça ne me tente pas de rire que j’en ai le plus grand besoin!

Quand je suis très préoccupée par quelque chose qui affecte quelqu’un que j’aime. Si j’ai mis trop de choses à mon programme et que je manque de temps pour tout faire. Lorsque des parties de mon corps se manifestent avec de la douleur qui zappe un peu mon énergie. Chaque fois que je suis impatientée par des événements hors de mon contrôle. Bref, vous vous reconnaissez probablement aussi dans tout ça!

C’est justement dans ces cas-là que nous en avons le plus besoin!

Si vous observez les réactions de votre corps à ces moments, vous notez ceci:

  • Respiration courte et saccadée
  • Mouvements brusques
  • Peu de concentration
  • Émotions à fleur de peau
  • Énergie lourde et lente
  • Mâchoires serrées
  • Perte d’appétit (ou fringales non souhaitées!)
  • Insomnie
  • ZÉRO patience

Certaines personnes mentionnent qu’elles font de l’eczéma, de la diarrhée et des pertes de mémoire!  Bon. Vous voyez le topo?  Nous sommes loin d’être à notre meilleur dans ces moments!

Et si on s’entraînait?

Oui! Pourquoi ne nous entraînerions nous pas? Pour rire justement dans les moments neutres ou tourmentés. Ceux où nous en avons BESOIN mais n’avons pas ENVIE.

Un entraînement au rire.

Je vous entends penser… « Non mais, c’est ridicule tout ça! »

Je vous rappelle que vous vous êtes entraîné toute votre vie!  À faire toutes sortes de choses!  Vous brosser les dents après le repas, laver vos oreilles, mastiquer avant d’avaler les aliments, parler, marcher, choisir vos vêtements…  La liste est longue! Vous n’aviez pas pensé à cela comme ça n’est-ce pas? HAHAHA!  Et pourtant c’est le cas.

Alors ajoutons un nouvel entraînement à votre vie et vous verrez qu’après un temps, ça viendra presque tout seul!

Comment commencer à rire.

  1. Prenez une grande inspiration et souriez. (Le sourire est important ici)
  2. À l’expiration, dites à voix haute HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA.
  3. Faites-le une autre fois mais cette fois-ci, dites deux HAAAAAAAAAAAAA HAAAAAAAAAAAAAAAAAAA.
  4. Et une troisième fois en riant doucement. Juste un petit ricanement s’il le faut mais quelque chose de sonore.
  5. Continuez à rire et tenez bon pendant AU MOINS UNE MINUTE.  Puis une deuxième minute.  Et encore une.
  6. Essayez de continuer pendant 3 minutes au début. Au fil des jours (ou des essais), ajoutez des secondes ou des minutes. Jusqu’à rire pendant 5 minutes.
  7. Besoin d’un peu d’aide?  Regarder des vidéos et faites les exercices avec moi sur la chaîne YouTube de l’École du yoga du rire.

Vous verrez qu’avec un peu de patience et de persévérance, vous y arriverez aussi.

Ce n’est pas pour rien que j’ai adopté la phrase de William James, je l’ai constaté pour moi!

« Nous ne rions pas parce que nous sommes heureux. Nous sommes heureux parce que nous rions »

Tellement TELLEMENT TELLEMENT VRAI!

Plus nous rions intentionnellement au quotidien et plus ça devient facile… et plus c’est normal de rire plus souvent! Sinon de SOURIRE plus souvent.

Faut juste s’y mettre et ne pas lâcher. Persévérez! Même si vous trouvez ça ridicule, difficile ou trop « champ gauche » quand vous commencerez.

Rappelez-vous que vous ne saviez pas utiliser une brosse à dents quand vous avez commencé à vous entraîner! HAHAHAHA!

Fixez-vous un objectif. Le but ultime est de pouvoir bénéficier de tous les bienfaits du rire PEU IMPORTE CE QUI SE PRODUIT dans notre vie!

Mon exemple des dents est parfait car, même si vous revenez de chez votre dentiste et que vous avez subi une intervention quelque part sur une dent, vous allez tout de même vouloir brosser les autres dents dans votre bouche n’est-ce pas?

Même « combat »! HAHAHAHA!

Vous l’essayez?  Donnez-moi des nouvelles après quelques jours.

Ça m’intéresse! HAHAHA!

Rire, joie et santé

Linda

Sur la Rouuuuuuuuute!

Si vous êtes du Québec, vous savez sans doute que je pense à la chanson de Pierre Flynn.

Je pourrais tout autant chanter « On the road again » dans plusieurs versions en fait. Celle de Willie Nelson ou de Bernard Lavillier.

Car sur mon horaire de travail en ce moment, bien des groupes me font voyager et je reprends la route de plus belle. À notre grand bonheur.

Et quand je dis prendre la route, c’est le cas de le dire puisque les trajets que j’ai à faire vont de 2 à 6 heures pour me rendre. Et, vous l’aurez compris, le même temps pour en revenir!

Ce qui fait que je passe BEAUCOUP de temps assise dans ma voiture – à conduire la plupart du temps.

Pour me garder alerte et attentive

Dans le passé, j’avais l’habitude d’aller à la bibliothèque pour emprunter des romans audio. J’ADORE écouter des histoires.

Le seul hic, c’est que parfois, je devenais moins concentrée sur la route et je me sentais devenir somnolente. Certaines voix sont tellement douces et calmes que ça avait un effet « somnifère » sur moi! Et quand on conduit, la dernière chose qu’on veut, c’est de s’endormir au volant.  Soit ça ou je ne voulais pas sortir de la voiture, trop passionnée par le récit! HAHAHA!

Donc…

Je me suis mise à écouter des podcasts. De toutes sortes. Autant des balados qui m’apprenaient des choses que d’autres qui me m’amusaient et me faisaient rire (le dernier en titre est l’excellent « Backstage at the Vinyl Cafe » du regretté Stuart McLean, mon trésor national #1).

Mais là encore, après un moment, mon attention diminue parfois.

Sauf quand ils portent sur des sujets plus palpitants. Des enquêtes policières par exemple. Ou, depuis quelques mois, mes deux podcasts préférés sont des trucs vraiment inspirants. « We regret to inform you – The rejection podcast » et « Under the Influence » avec Terry O’Reilly.

Et bien sûr, j’écoute les miens!  L’Élément JOIE  et The JOY Element. Quand même. Ça me fait toujours du bien de me rafraîchir la mémoire sur toutes ces conversations inspirantes que j’ai capté au fil des années!

Reste que ça peut devenir un peu… endormant à l’occasion.

Alors Linda, que fais-tu? me direz-vous!

Eh bien, je me mets à rire!

Je vous étonne, je sais! HAHAHA!

Mais rire agit à plusieurs niveaux dans mon corps et ça me permet à la fois de relaxer et de fouetter mon énergie.

Ça vous semble contradictoire?

Pensez-y un instant.

Quand vous riez, votre corps s’active – donc tous les systèmes de votre corps s’activent. Ce faisant, vous augmentez l’oxygène dans votre corps ET DANS VOTRE CERVEAU. Plus d’oxygène au cerveau réveille mon attention. Je n’ai pas besoin de rire bien longtemps pour que l’effet opère sa magie. Quelques 30 secondes et ça y est. Pour un temps. Jusqu’à ce que j’aie besoin de rire de nouveau!

Cependant, si je suis dans la circulation aux heures de pointe ou dans des bouchons (ce qui fait travailler mes muscles de patience!), alors rire me permet de respirer plus. Qui dit rire, dit aussi respiration profonde. Et qui dit respiration profonde, dit « On se calme le pompon! » Le système nerveux prend une petite pause.

Il y a par contre des jours où je choisis encore autre chose: CHANTER!

Alors là, c’est la totale dans ma voiture!

J’ai plusieurs listes de musiques (playlists) constituées pour mes états d’âme. Et celles que j’écoute en voiture sont plus souvent qu’autrement des musiques entrainantes. Non seulement je chante mais je danse presque sur mon siège! HAHA!  En tout cas. Je gigote c’est certain. Et ça aussi, ça me garde alerte et de bonne humeur.

Vous essayez l’une ou l’autre de mes méthodes efficaces?  Vous le faites déjà?

Dites-moi. Ça m’intéresse!

Et en route vers de nouvelles aventures!

Rire, joie et santé

Linda

Mon petit déjeuner « Bonne Humeur »

Vous mangez le matin?

Moi oui!  et c’est même parfois mon repas préféré.

Il y a presque 4 ans maintenant, j’ai coupé la farine et le sucre de mon alimentation. Je sais que pour plusieurs, ça peut sembler IMPOSSIBLE – même pour moi au départ c’était comme une montagne dont le sommet était impossible à atteindre!

J’aime le pain (surtout frais sorti du four!). J’aime les pâtes – à toutes les sauces. J’aime les desserts et le chocolat.

Vous remarquez que je dis j’aime et non j’aimais? C’est voulu.

Ce n’est pas parce que je n’en mange plus que j’ai cessé d’aimer! HAHAHA!

Et parfois, je sens qu’il s’en faut de peu pour que ma volonté fléchisse. Mais non. Je me répète la même phrase que lorsque j’ai coupé la cigarette (Oui. J’ai déjà fumé!).

Ma super phrase?

Que je mange tout ça ou que je n’en mange pas, l’envie va passer.  Et ça passe!

Où je m’en vais avec ça?

Je vous disais que le petit déjeuner était même parfois mon repas préféré. Parce que certains matins, c’est la fiesta dans mon assiette!

Voici ma recette « Petit Déjeuner Fiesta ».

Ingrédients pour le « gâteau »

  • 1 banane (ou 4 on de banane) en purée (j’écrase à la fourchette)
  • 1 oeuf
  • ½ on de beurre de noix (j’utilise habituellement du beurre d’arachide naturel ou du beurre de noisette selon ce qui est à la maison)
  • 1/4 T de gruau rapide non cuit.
  • 1/4 c.à thé de poudre à pâte
  • 1 pincée de sel
  • ½ c.à thé vanille
  • 1 pincée de cannelle

Mélanger tout ça et mettre dans un ramequin ou une tasse.

Cuire au micro-ondes pendant 3 minutes.

Une fois cuit, placer sur une assiette et napper de la « sauce ».

Ingrédients pour la « sauce »

  • ½ on de beurre de noix
  • 1 à 2 c.à table d’eau chaude

Mélanger les deux à la cuiller et, si besoin, ajouter un peu d’eau pour obtenir une consistence de sauce (mais pas trop liquide)

Vous pouvez aussi choisir de garnir avec 1 c.à table comble de yogourt nature à la place de la « sauce »

Garnir avec 2 on de petits fruits ou de morceaux de banane.

Voilà!

Non seulement c’est savoureux mais en plus, c’est satisfaisant comme portion!

Pas de farine. Pas de sucre ajouté.

Plein d’énergie et de ventre content!

Vous m’en donnerez des nouvelles si vous essayez.

Et comme dirait Julia Child, Bon Appétit!

Rire, joie et santé

Linda

Célébrer les personnes qu’on aime

Vous prenez le temps de célébrer les personnes que vous aimez?

De faire un petit geste – un petit plus – pour leur faire plaisir, les faire sourire?

Préparer le petit déjeuner, les complimenter, faire un clin d’oeil en souriant, remarquer un détail positif… leur dire que vous les aimez.

Peu importe.

Vous faites ça vous?

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de ma mère.

J’ai pris le temps de faire la route pour passer quelques heures avec elle.

Et quand je dis « faire la route », je veux parler de rouler pendant 4 heures sur les autoroutes embourbées un jeudi après-midi pour célébrer son anniversaire et sa présence dans ma vie.

Je ne dis pas cela pour que vous pensiez « Oh quelle bonne fille pour sa mère! » HAHAHA!

Je vous partage cela parce que je crois que c’est vraiment important de CHOISIR où on met notre temps et nos énergies. Les PERSONNES (et non les choses) qui sont dans nos vies et qui comptent pour nous, on a avantage à les célébrer.

Cet été, j’ai lu quelque part un truc qui a fait image pour moi.  Celle d’un arbre.

Voici en gros ce que ça disait

Dans la vie, il y a des personnes qui sont comme des feuilles. Elles sont là un temps, puis elles partent avec le vent.

Puis, il y a d’autres personnes qui sont comme des branches. Elles sont là et résistent mais pas à tout. Puis elles tombent.

Il y a aussi des personnes qui sont comme le tronc de l’arbre. Elles sont solides et fortes et on peut compter sur elles pour rester.

Finalement, il y a les personnes qui sont comme les racines de l’arbre. Celles qui font que tout le reste tient debout, peut pousser, s’épanouir, devenir fort. La base quoi!

La leçon que j’en tire

Peu importe si vous êtes entouré de feuilles, de branches, de troncs ou de racines, sachez faire la distinction pour investir votre temps là où ça compte le plus.

Mais célébrez chaque partie de vos « arbres » car, sans les feuilles, nous n’aurions pas d’ombre ni de photosynthèse! Les branches – si petites soient-elles – retiennent les feuilles et… commencent leur vie à partir du tronc.  Les racines puisent leur force dans la terre et sans elles, rien ne tiendrait debout. Et chaque partie COMPTE.

Chaque personne est dans notre vie – que ce soit pour un temps de feuilles, un temps de branches, un temps de tronc ou un temps de racines.

Je pense que ça vaut la joie de célébrer chaque partie! Célébrons chaque personne comme elle le mérite.

Rire, joie et santé

Linda

 

Mon podcast c’est mon bricolage!

Et j’ADORE bricoler!  Je le ferais plus si j’avais plus de temps.

Vous avez peut-être remarqué que je suis plus active en ce moment avec les épisodes de mon podcast, l’Élément JOIE!

Pour moi, mon podcast, c’est comme mon bricolage!  J’en fais quand j’ai le temps.

Mais en ce moment, je PRENDS le temps parce que j’ai plusieurs enregistrements qui demandent à voir le jour! HAHAHA!

Rien ne se fait tout seul

Prendre contact avec les personnes. Puis trouver un moment qui nous convienne à tous les deux. Enregistrer la conversation. Faire la photo. Tout ça c’est déjà du sport parfois!

Et une fois que l’enregistrement est fait, c’est loin d’être fini!

Il reste à enregistrer l’introduction, faire le montage, ajuster le son, téléverser sur la plateforme, écrire le texte accompagnant l’épisode, ajouter la photo de l’invité.e, programmer la date de diffusion, partager l’épisode sur les réseaux.

Tout ça, c’est chouette à faire!  C’est comme du bricolage. Cependant, faut s’y mettre!

Un « labour of love »

Depuis quelques semaines, j’ai eu la chance de pouvoir réaliser plusieurs enregistrements. Sans doute parce que c’est l’été, les invités sont plus disponibles – et moi aussi!

Ce qui fait que les prochains épisodes seront diffusés chaque mardi aux deux semaines. J’en ai programmés jusqu’en novembre. C’est t’y pas chouette tout ça?

Vous voulez une idée des personnes à venir?

J’ai créé une série « Mes Amis Magnifiques » pour donner le micro à des personnes de mon entourage que je trouve tout simplement magnifiques – et inspirantes à plusieurs égards. Il y a donc une gestionnaire, un retraité passionné d’histoire, une religieuse, une diplômée en sexologie… et quelques autres surprises!

Mon objectif reste le même: partager avec vous des pépites d’inspiration, des astuces et moyens qui nous aideraient peut-être un peu à vivre moins stressé et plus joyeux.

Les rencontres d’enregistrement, je vous avoue que c’est du BONBON!  Chaque fois tant l’invité que moi avons les yeux brillants à la fin de ce moment partagé. Les yeux brillants et le sourire aux lèvres.

Vous savez ce que la plupart me dise après coup?

Ça m’a fait beaucoup de bien de penser à tout ça. De me souvenir que j’ai ça, que je fais ça, que je VIS tout ça!  MERCI!

À vous d’en profiter!

Tous les épisodes sont répertoriés ici mais vous pouvez vous abonner sur la plupart des plateformes de streaming.

En attendant le prochain épisode, gardons le sourire!

Linda

Le retour à l’école

Septembre. Le retour à l’école. Le retour au travail. L’automne qui s’annonce.

Si vous êtes parent et que votre enfant (ou vos enfants) a repris le chemin de l’école ces derniers temps, vous allez peut-être apprécier cette suggestion pour aider toute la famille à vivre ces changements plus sainement et sereinement.

Votre rentrée était comment?

Vous souvenez vous quand vous repreniez le chemin de l’école au mois de septembre? Vos fournitures scolaires toutes neuves dans votre sac. Des beaux cahiers propres. Des crayons tous neufs. Et une certaine inquiétude pour tout ce qui était devant vous. L’inconnu.

Le professeur allait être gentil? Et mes camarades de classe? Est-ce que je réussirai à apprendre les leçons? J’aurai beaucoup de travail?

Ce dont je me souviens, c’est qu’à chaque nouvelle année, je partais avec un mélange d’excitation, d’appréhension, de plaisir… d’anxiété.

Nouvelle classe. Nouveau professeur. Allaient-ils m’aimer? Est-ce que moi j’allais les aimer?

Faire sa place

Je ne peux pas dire que j’étais une enfant des plus sociable à l’école. En tout cas, ce n’est pas le souvenir que j’ai de mes premières années scolaires.  J’avais des amies oui mais j’étais plutôt réservée, studieuse – quoi que selon mes bulletins, il m’arrivait d’être perdue dans mes rêveries! Mais je réussissais très bien. Et ça me rendait vraiment fière!

C’est plus tard que j’ai compris la valeur de l’humour et du rire pour me faire des amis et me tirer de certaines situations! Vers l’adolescence.

Cependant, je me souviens très bien qu’à chaque rentrée, je ne respirais pas beaucoup!

Et c’est là que j’ai une suggestion pour vous!

RESPIREZ EN RIANT!

J’ai un petit exercice tout simple à vous suggérer et vous pouvez le faire même si vous n’avez pas d’enfant qui fait sa rentrée à l’école!

Riez les voyelles!

Pas besoin de lire les lettres pour pouvoir faire l’exercice avec moi. Faites-le avec (ou sans) votre enfant. En me regardant tout simplement. Mais FAITES LE!

Non seulement  les voyelles émettent des vibrations qui sont différentes les unes des autres mais vous aurez:

  • Respiré
  • Fait travailler votre diaphragme donc massé vos organes internes
  • Aidé votre système nerveux à se calmer
  • Oxygéné votre corps et VOTRE CERVEAU

Vous voulez plus d’idées pour des exercices efficaces à faire avec (ou sans) votre enfant? Il y en a plusieurs ici   et vous pouvez aussi vous abonner à la chaîne YouTube de l’École du yoga du rire.

Prêt.e pour la rentrée en douceur et en sérénité?

Vous savez quoi faire!

Rire, joie et santé

Linda

C’est vrai qu’on rit moins en vieillissant?

Eh bien il semble que oui. C’est bien vrai qu’on rit moins en vieillissant.

J’ai posé la question à l’intelligence artificielle…

Voici ce que le robot m’a répondu

Oui, le processus de vieillissement peut influencer notre tendance à rire moins fréquemment et moins spontanément. Cela peut être dû à plusieurs facteurs physiologiques, psychologiques et sociaux. Voici quelques raisons possibles pour expliquer pourquoi certaines personnes cessent de rire autant en vieillissant :

  1. Changements physiologiques : Avec l’âge, certaines parties du cerveau et du système nerveux responsables de la régulation des émotions et du rire peuvent subir des changements. De plus, des problèmes de santé comme les troubles neurologiques ou les affections médicales peuvent altérer la capacité à exprimer des émotions, y compris le rire.
  2. Moins d’occasions de rire : Les personnes âgées peuvent se retrouver dans des environnements sociaux différents, avec moins d’interactions sociales ou moins d’occasions de rire. Les interactions avec les amis, les pairs et les membres de la famille peuvent diminuer, ce qui limite les opportunités de rire.
  3. Facteurs psychologiques : Le vieillissement peut être associé à des défis psychologiques tels que la perte d’êtres chers, la solitude, la dépression et l’anxiété. Ces facteurs peuvent avoir un impact sur le bien-être émotionnel et la propension à rire. Les personnes âgées peuvent également percevoir qu’il est moins socialement acceptable de rire de manière expressive.
  4. Inhibitions sociales : Les normes culturelles et sociales peuvent influencer la manière dont les personnes âgées se comportent en public. Certaines personnes peuvent se sentir moins à l’aise de rire fort en public, craignant d’attirer l’attention ou d’être jugées.
  5. Diminution de la mobilité : Les problèmes de mobilité associés au vieillissement peuvent limiter les activités physiques et les interactions sociales. Moins d’activités et d’engagements sociaux peuvent entraîner moins de moments propices au rire.
  6. Perte d’enthousiasme : Avec l’accumulation d’expériences et de responsabilités, certaines personnes peuvent perdre une part de leur enthousiasme et de leur curiosité pour la vie. Cela peut influencer leur propension à exprimer des émotions positives, y compris le rire.
  7. Rôle des médias : Les médias et les images stéréotypées du vieillissement peuvent influencer la perception qu’ont les personnes âgées de leur propre comportement. Si les médias ne montrent pas des personnes âgées riant et s’amusant, cela peut contribuer à l’idée que le rire appartient davantage à la jeunesse.

Il est important de noter que ces facteurs ne s’appliquent pas à tout le monde de la même manière. Chaque individu est unique et peut ressentir différemment l’impact du vieillissement sur son comportement et ses émotions. Encourager une culture de la joie et du rire, ainsi que l’intégration d’activités comme le yoga du rire, peut aider à maintenir un état d’esprit positif et à cultiver le rire à tout âge.

Vous voyez ce que je vois?

Le robot recommande d’intégrer le yoga du rire à ses habitudes de vie!

Mes recommandations

Alors voici les recommandations de l’experte en résidence (moi!).

  1. Entraînez-vous!  Chaque jour, faites travailler les muscles de votre visage pour sourire. Riez doucement en vous réveillant. Même
    un petit ricanement fera l’affaire!
  2. Trouvez un club social quelconque et sortez! Ce n’est pas possible en ce moment? Trouvez un groupe pour rire en ligne chaque jour!
  3. Développez votre expertise à rire silencieusement! Mais riez énergiquement sans bruit!
  4. Fréquentez un club de rire. Et si ce n’est pas possible,  dites aux gens qui vous regarderaient « de travers » parce que vous riez fort que vous êtes OBLIGÉ.e de rire plus fort parce que votre médecin vous l’a recommandé pour votre digestion!
  5. Vous êtes assis.e? C’est très facile de mettre en pratique des exercices de yoga du rire dans cette position.
  6. Répétez après moi: C’est SUPER! C’est SUPER!  OUI!!!  en levant les bras! et dites-le plusieurs fois par jour. Et pourquoi pas ajouter HO HO HAHAHA!
  7. Vous n’avez pas envie d’éteindre votre poste de télé pour chanter, faire des mimiques comiques à votre reflet dans le miroir, jouer plus souvent?  Faites-le et laissez-vous redevenir espiègle quelques instants! Ou encore écoutez des audios qui vous feront du bien

Je m’engage à m’entraîner pour ne jamais perdre mon rire bienfaisant!

Et vous?  Vous le faites avec moi aussi? Faisons des beaux vieux qui rient chaque jour!

Rire, joie et santé

Linda

 

Si j’avais su ce que je sais maintenant

On l’entend souvent cette phrase. Si j’avais su ce que je sais maintenant…

Je vous l’avoue, quand j’ai compris l’impact du stress sur le cerveau et comment il ne peut absolument pas travailler de la même manière à ce moment, j’ai pensé que « ceci explique cela »! Si j’avais su ce que je sais maintenant, j’aurais certainement pris des mesures pour relaxer avant mes examens à l’école (du secondaire jusqu’à l’université)!

« Le stress finit par devenir nocif. Au fil du temps, le niveau élevé de cortisol dégrade le cerveau et les autres systèmes de l’organisme. Ce type de dommage au cerveau est associé à un certain nombre de problèmes de santé, notamment les troubles dépressifs et anxieux, ainsi que la perte de mémoire et la démence. » Parlons Sciences

Imaginez cette scène.

Vous êtes dans une grande salle – au théâtre ou ailleurs – et subitement, il y a une panne d’électricité. Que se passe-t-il?

Les lumières s’éteignent et celles qui s’allument ne sont que les petits phares pour indiquer les sorties d’urgence.

C’est en quelque sorte le même phénomène qui se produit dans le cerveau lorsque nous vivons un stress. Les lumières s’éteignent – les circuits qui ne sont pas ESSENTIELS à notre survie coupent – et il ne reste que de petits spots qui éclairent sommairement pour nous indiquer par où sortir.

Quels sont les circuits « non essentiels »?

Pensez-y un peu. La patience, la communication, la concentration, le sens de l’humour… et il restera ce qui me maintiendra en vie. Les réflexes nerveux, l’adrénaline plus abondante, le coeur battra plus rapidement, la respiration plus courte, etc.

Si j’avais su…

Je ne suis certainement pas la seule à s’être un jour retrouvée devant sa copie d’examen et d’avoir un blanc total devant les questions auxquelles je connaissais pourtant les réponses la veille au soir! Arrivée dans la salle d’examen, je réalise maintenant que je développais alors un niveau de stress plus élevé. Bonjour les circuits fermés! Impossible de me souvenir de quoi que ce soit! Mon cerveau ne fonctionnait alors pas du tout de la même manière!

Pourquoi je vous raconte tout ça?

Parce que toutes les personnes en période d’examen (les enfants comme les adultes) risquent de vivre ce « silence radio » si elles se laissent envahir par le stress! Les circuits ne fonctionneront pas aussi bien À CAUSE DU STRESS!

Lorsqu’on prend conscience de l’impact que le stress a sur le fonctionnement du cerveau et qu’on connait le moyen le plus rapide pour zapper le stress efficacement, on peut changer des choses!

Vous le savez de quel moyen je parle n’est-ce pas?  HAHAHA! OUI!!! RIRE!

Alors mon petit conseil « à 5 cents »* est de prendre quelques minutes avant d’entrer dans la salle d’examen pour respirer lentement et RIRE. Pendant au moins 3 minutes! Rire et respirer. La meilleure recette pour calmer son système nerveux, se centrer et remettre les circuits en fonction avant l’activité stressante.

Je le dis parfois. Si j’avais su ce que je sais maintenant, je serais peut-être dentiste à l’heure actuelle! HAHAHAHAHA!

Tiens, je vous fais un petit cadeau pour vous aider.

Rire, joie et santé

Linda

*Vous connaissez Charlie Brown?  Si je vous dit le comptoir de consultations de Lucy qui demande 5 cents en échange de ses conseils? Vous voyez? hihihi!

Journée mondiale du rire 2023

Vous vous demandez peut-être pourquoi une Journée mondiale du rire?

Parce que c’est important de se rappeler de temps en temps tout ce que le rire peut apporter de bon dans notre monde tourmenté.

Alors que je célèbre 20 années de pratique de yoga du rire, je ressens encore plus l’urgence de prendre conscience que lorsque nous rions, nous sommes ENSEMBLE! Pas de lutte de pouvoir, de dispute, de tension possible.

C’est une belle voie vers la paix en nous et autour de nous!

Voici le message que j’ai préparé pour cette année.

MESSAGE DE LINDA LECLERC, FONDATRICE DE L’ÉCOLE DU YOGA DU RIRE

Rien n’opère aussi rapidement sur notre état d’esprit que le rire. Pendant que nous rions ensemble, c’est impossible de se battre ou rester fâché! Rire est un formidable langage universel qui a le potentiel d’unir l’humanité. Souriez à quelqu’un et il y a de grandes chances que cette personne vous retourne votre sourire – et tous les deux vous vous sentirez bien!

Chaque personne possède en elle cette richesse et ce trésor qui est une ressource renouvelable! Plus nous rions, plus nous avons envie de rire et plus le rire vient facilement!

Dans les moments plus sombres, nous pouvons nous souvenir que le soleil brille encore. Rire est comme le soleil, amenant la bonne humeur et la lumière dans nos vies.

Nous avons tous un grand besoin de rire. Le monde traverse continuellement des périodes de tourmente et notre sentiment d’impuissance et d’insécurité s’amplifie.

Ce n’est pas la première ni la dernière fois que nous vivons des périodes difficiles. Les hauts et les bas font partie de la vie. La qualité de vie ne dépend pas de ce qui nous arrive; mais plutôt de notre réaction dans ces moments. Nous ne pouvons changer les circonstances externes. La chose la plus facile que nous puissions faire est de changer la manière dont nous nous sentons à l’intérieur de nous, ainsi c’est le temps de rire intentionnellement – pour illuminer notre cœur et nous unir.

Rire nous aide à cultiver une attitude mentale positive et à développer en nous l’amour, le pardon, la générosité et la compassion. Voilà les vertus dont nous avons besoin pour la paix et l’harmonie dans notre monde.

Je rêve du jour où nous serons tous capables de RIRE – sans juger – en laissant simplement nos cœurs s’ouvrir à la joie et à la vie, en pensant à tout le bien que nous faisons par ce simple exercice. Le bien qu’on se fait à soi-même bien sûr mais aussi celui qu’on fait à toute l’humanité. Plus nous rions, plus nous nous sentons heureux et plus notre joie rejaillie autour de nous… comme des ronds dans l’eau.

Aujourd’hui, partout à travers le monde, les gens riront pour s’unir à la grande communauté planétaire de rieurs et de rieuses… faisant un geste concret pour aider à réduire les peurs et les tensions grâce aux sons joyeux du rire. Objectif ambitieux mais réalisable puisque RIRE UNIT!

Que vous soyez seul(e) ou avec d’autres, aujourd’hui prenez le temps de RIRE pendant au moins une minute! Ouvrez les bras vers le ciel et riez! Vous participerez à un formidable mouvement qui envoie des vagues d’amour autour du monde. Appelez quelqu’un et riez ensemble! Faites rire une personne que vous croisez en marchant… Peu importe! Partagez un moment de rire.

Je souhaite à chacun et chacune une journée remplie de sourires et de RIRE! Celui qui nous vient du cœur et qui jaillit autour de nous vers ceux et celles qui nous entourent. Celui qui fait rayonner notre visage et briller nos yeux, qui nous rend plus tolérant et plus doux envers nous-même et envers les autres. Celui qu’on retrouve peu à peu, à force de pratique, et qui nous aide à vivre plus sereinement, le cœur plus léger… je nous souhaite le RIRE DU CŒUR!

Et c’est le RIRE que je vous propose moi aussi. Tendez les bras vers le ciel et envoyez votre rire très haut. Faites-le vraiment aujourd’hui. Et pourquoi pas chaque jour?

Rire, joie et santé

Linda

Si vous êtes à Montréal ce jour là, venez me rejoindre au Centre St-Pierre (1212 rue Panet, métro Beaudry) dans le local 1205 de 13h à 14h pour une heure de célébration et de rire! Inscrivez-vous ici pour avoir votre part du gâteau (une fête sans gâteau, ce n’est pas une fête!). Et si vous ne pouvez pas être physiquement avec moi, participez en direct sur la chaîne YouTube de l’École du yoga du rire