Rire en mode hybride

Il y a dix ans, nous n’aurions pas utilisé l’expression « mode hybride » pour les séances de yoga du rire!

Et pourtant, c’est ce qui se passe en ce moment avec plusieurs des groupes avec qui je travaille.

La formule hybride est pratique lorsqu’une partie du groupe ne peut pas se déplacer ou se réunir. Elle est alors virtuelle pendant que les autres sont physiquement ensemble.

J’ai constaté que ça me demande un peu plus de concentration!  Pourquoi? Parce que je suis habituée de placer mon attention sur les personnes qui sont devant moi dans la salle OU de surveiller mon écran lorsque je travaille en ligne.

Mais de présenter, démontrer, faire les exercices… en regardant les personnes dans la salle ET en regardant à l’occasion la caméra pour m’adresser aux personnes « invisibles »? Je décrirais ça comme un petit défi! Pourquoi? (Encore cette question!) parce que je ne dois négliger personne.

Vous me direz, « Mais Linda! Tu peux faire le rire de soi pour rire de ton erreur lorsqu’elle se produit » et vous avez bien raison!

Leçon de vie

Hier, j’offrais justement une conférence/atelier lors d’un congrès à Ottawa. La dernière fois qu’on m’avait invitée à présenter à ce même groupe, c’était en 2019 et ils étaient près de 1000 participants inscrits. Dans ma salle à moi, nous étions certainement entre 200 et 250. L’énergie de ce groupe était formidable! Et parce que j’étais allée remplacer à pied levé un conférencier qui avait un empêchement de dernière minute, les gens ne s’attendaient pas du tout à faire ce que je leur ai fait faire! (À ce jour, je souris à cette pensée!)

Cette année, après plus de deux ans d’attente, les organisateurs ont concocté un programme en personne. J’étais à l’horaire dans le cadre de la gestion du stress. Rire, c’est bien connu, ça déstresse!

À mon arrivée, les responsables de l’accueil des intervenants m’ont remis mon matériel « de travail » et indiqué la salle où j’allais travailler. On m’a aussi rappelé qu’une partie des participants sera en mode virtuel – une caméra captait ma présentation pour que les gens à distance puissent aussi participer. Personne ne semblait trop déçu du nombre d’inscriptions – moins de la moitié d’inscrits par rapport aux dernières années.

Ce n’est pas le nombre qui compte

J’avoue que j’avais peu d’attentes quant au nombre de participants qui viendraient à ma présentation car le contenu technique et sérieux qui était offert en même temps me semblait fort intéressant!

Je me suis donc retrouvée avec quelques 30 personnes dans ma grande salle, lumière légèrement tamisée, deux gros « spots » aveuglants dans les yeux et une caméra directement en face de moi.

Malgré le fait que « je ne pouvais pas la manquer » (la caméra), j’ai réalisé après quelques minutes d’exercices de rire que j’avais peut-être un peu « négligé » les participants qui étaient avec nous en ligne. Du moins, c’était ma perception!

Un peu comme lorsqu’on enregistre une entrevue vidéo ou qu’on fait de la télé. Après un moment, c’est comme si nous oublions la caméra qui est braquée sur nous!

Bref, je me suis assurée d’inclure les potentiels participants pour le reste du programme en m’adressant à eux « comme si je les voyais ».

Et nous avons bien rigolé, respiré… Les yeux brillaient et les participants ont quitté la salle avec le sourire et le cœur léger. Ceux qui était en ligne? Aucune idée.

On ne sait jamais…

Alors que je discutais avec une participante à la sortie de la salle, la personne qui m’avait été assignée comme « accompagnateur »  (que j’ai appelé mon « ange gardien ») s’est approchée de nous et m’annonce qu’ils étaient plus de 300 en ligne à participer avec nous! 300!! C’est encore plus nombreux qu’à mon dernier passage avec ce groupe!

Et ce matin, j’ai un message de l’organisatrice en chef qui me dit qu’elle reçoit beaucoup de feedback positif de la part des participants à distance!

Conclusion

La formule hybride a du bon et fonctionne bien pour toutes sortes d’événements et tous types de groupes.

La veille, j’offrais un programme de 30 minutes à un groupe en ligne et je voyais plusieurs personnes rassemblées dans un même local sur 5 des images à mon écran. Je sais que pour elles, ça devait être encore plus contagieux d’entendre (et de voir) les rires des collègues rassemblés.

Ah vraiment.  Je n’aurais vraiment pas cru que ça aurait été possible d’offrir mes programmes en mode hybride il y a quelques années. (Enfin… oui j’aurais sans doute pensé pourquoi pas?) Pourtant, ça fonctionne très bien!

Suggestion pour vous

Je vous encourage à essayer de sortir des sentiers battus. Il n’y a pas qu’une seule manière de faire les choses!  Je le vois chaque jour!

Prenez une route différente pour rentrer à la maison ce soir! Modifiez quelque chose à votre routine habituelle.

Essayez!

Rire, joie et santé

Linda

p.s. Je me fais continuellement sortir de ma zone de confort en ce moment. Sur les conseils de Starlight – ma bras droit formidable – je me suis lancée sur TikTok (lindahahasister). J’ai aussi commencé à ajouter des « short video » sur la chaîne YouTube de l’École. Voici la dernière! Vous riez avec moi?

 

 

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.