Expérience concluante! Rire aide à soulager la douleur…

Les filles connaissent toutes ou presque ce genre de table d’examen… POUAH! et habituellement, nous ne sommes pas particulièrement heureuses d’avoir à nous y installer! Encore moins lorsque nous savons que l’examen sera douloureux. C’était mon cas aujourd’hui.

Alors, en prévention, sachant que ça n’allait pas être confortable, je suis allée nager 30 minutes – histoire de faire bouger mon corps et de stimuler les hormones de détente – puis j’ai pris deux comprimés d’Advil comme me l’avait recommandé l’infirmière.

Arrive le moment de subir la chose et, malgré la délicatesse de la gynéco, je me retrouve avec un niveau de douleur tellement plus élevé que prévu que je deviens immédiatement en nage… (nage comme dans en sueur!)

Face à cette douleur, j’ai décidé qu’il était temps pour moi de mettre en pratique ce que j’enseigne: rire aux éclats pour stimuler la sécrétion d’endorphines et dégager mon stress montant. Heureusement, j’étais en présence d’une femme ouverte d’esprit! Elle m’a presque encouragée à continuer! hahaha!

Sauf que… Elle a dû s’y prendre autrement et recommencer… trois fois. Avant d’être en mesure de prélever les tissus qu’elle avait besoin d’aller chercher. DOULEUR ATROCE!  Alors j’ai redoublé d’ardeur pour rire! Linda riait, riait, riait!!!  RIAIT ENCORE ET ENCORE!

Tellement que je suis heureuse de vous rapporter que, la dernière fois que j’ai eu à subir tout ça, la douleur avait atteint le niveau de 8 sur 10 sur mon échelle pendant cette petite intervention. Mais aujourd’hui, elle n’a pas dépassé les 4 sur 10!!!

Ma conclusion: le fait de rire aux éclats (même si je riais silencieusement, je riais très fort croyez-moi!) a dégagé mes tensions, m’a occupé l’esprit puisque je riais sans réfléchir à ce qui se passait plus « bas » (je riais de me sentir rire alors que rien de ce qui se passait n’était drôle! au contraire!) et la gynéco a pu terminer son travail tranquille! hahahahaha!

Bon, comprenez-moi. Je ne retournerais pas demain!  mais j’ai la certitude que le fait d’avoir CHOISI de rire consciemment pour diminuer la douleur et la tension, ça m’a permis de vivre une expérience moins… traumatisante disons!

C’est assez intime comme partage, je sais. Mais c’est la vie!

Rire, joie et SANTÉ!

Linda

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez pas les billets de Linda en vous abonnant! Courriel Abonnez-moi