La vie comme le jeu de Solitaire

Le soir souvent, pour me « ramollir » et m’amener à dormir, ou encore quand je ne dors pas la nuit, je sors mon vieil iPod et je joue au Solitaire.

Ne me jugez pas et ne me dites pas que la lumière bleue empêche de dormir! HAHAHA! Pour moi qui place la luminosité au minimum, c’est tout le contraire.

Et je continue à le faire parce que ça m’empêche de PENSER. Vous savez le petit hamster qui roule dans notre tête? Eh bien, je l’occupe avec ce jeu.

Je déplace les cartes pour faire des suites et tente de faire le plus rapidement possible pour battre mes records. Sans forcer ni stresser.

J’ai déjà réussi de compléter les suites en 51 secondes!  51 SECONDES!

Sur le tableau de statistiques des 15 réussites les plus rapides, je vois que ma plus lente performance était à 57 secondes.

Pourquoi je vous dis cela?  Pas pour me vanter (quoi que, je me trouve plutôt efficace! HAHA) mais bien pour vous partager une réflexion qui m’est venue en fin de semaine alors que je complétais les suites en une minute et d’autres fois en plus de 2 minutes.

Le FLOW

Vous connaissez cette expression, être dans le flow?  Quand tout va sur des roulettes, que les astres sont alignés, que tout baigne.

Bref, quand tout ce qu’on fait fonctionne parfaitement. Le flow j’imaginerais ça comme une route fraichement asphaltée sur laquelle nous roulons et où il y a peu de voitures pour nous ralentir ou nous arrêter.  Ça roule et ça roule « doux ». Vous voyez l’image?

J’ai constaté que, les fois où je réussis à faire les suites en une minute ou moins, on dirait que rien ne me ralenti. Les cartes sont faciles à placer. Je VOIS rapidement ce qui est possible. Mon doigt est agile et se déplace rapidement sur l’écran tactile. Et surtout… Surtout, on dirait que je suis hors du temps.

Je suis toujours étonnée de voir le résultat obtenu car je perds la notion du temps. Cette minute elle me semble une éternité! J’ai alors l’impression que j’ai mis beaucoup plus de temps pour réaliser toutes les suites et puis je vois 58 secondes!

C’est fou n’est-ce pas?

Le temps

Vous en faites des choses qui semblent prendre beaucoup de temps alors qu’au final ce n’est pas du tout le cas?

Je me souviens qu’adolescente, j’avais tellement hâte d’avoir 18 ans… ou 21 ans. Et comme le temps passait lentement! HAHAHA!

La notion que nous avons du temps est bien étrange.

Lorsqu’on attend notre tour pour voir le médecin qui nous fait attendre, c’est long. Et le spectacle de notre artiste préféré ne dure jamais assez longtemps.

Ça vous arrive aussi de constater que le temps, c’est une notion bien étrange?

Je reviens à mon jeu de Solitaire…

Il m’arrive aussi de « reprendre » des déplacements, de refaire une opération. Vous pensez peut-être que je « triche » mais je vois plutôt cela comme un repli stratégique pour tenter de réussir au final.

Lorsque cela se produit, c’est que j’ai manqué d’attention et j’ai loupé un coup. Quand je le VOIS, je retourne en arrière pour jouer mieux. Comme dans la vie.

D’autres fois encore, je me lance des défis et je me fiche du chronomètre: avoir mon année de naissance comme résultat (ça ne m’est arrivé qu’une seule fois jusqu’à maintenant), un nombre impair ou pair, un certain chiffre comme résultat final… Bref, tous les défis sont bons! Peu importe que je complète ou non la série, je suis satisfaite.  Comme dans la vie!

Bonne nuit!

Rire, joie et santé

Linda

 

 

 

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.