Articles

Mon chat m’apprend des tas de choses sur la vie

Y’a pas à dire, mon chat m’apprend beaucoup de choses sur la vie et c’est formidable.

Tous ceux et celles qui ont un animal de compagnie sauront probablement de quoi je parle. Et si ce n’est pas votre cas, alors imaginez!

Mon chat est ce qu’on appelle un « colleux »! J’ai toujours entendu dire que les chats, contrairement aux chiens, étaient indépendants et qu’ils venaient nous voir quand EUX le décident.

Eh bien. Pas le mien!

Il reste tout près de nous la plupart du temps. Et si des visiteurs arrivent à la maison, il leur fait un accueil affectueux et ronronne amoureusement.

La grande démonstration d’amour !  Opération charme 201 !

Ce qu’il m’a appris jusqu’à maintenant.
  • Manger à heures fixes ça peut être cool (Il mange à 6h et 18h et vous devriez le voir dévaler les marches lorsqu’il entend son plateau de bouffe qui vient de tourner)
  • Un ventre plein ça permet de relaxer (la preuve, il s’installe toujours pour une petite sieste post-repas)
  • Il faut de tout dans la journée: des jeux, de l’affection, de la nourriture, de l’observation et du repos. S’il manque quoi que ce soit à cette liste, ça ne va pas le faire! (vraiment pas)
  • Même si nous mangeons souvent la même chose (dans son cas les croquettes), l’important est de manger. Et en plus, si nous sommes HEUREUX de la nourriture qui est mise devant nous, alors (comme on le disait jadis) l’affaire est « ketchup »!
  • La routine ça peut être rassurant
  • Le bonheur ça peut être vraiment très simple
  • Quand on doit s’isoler pour avoir la paix, on peut le faire sans froisser personne
  • Rester tout près des êtres chers, ça leur fait du bien à eux aussi
  • On peut exprimer nos besoins pour signaler quelque chose (Que nous voulons jouer par exemple!)
  • Quand nos êtres chers rentrent à la maison, c’est important d’exprimer notre joie de les retrouver
  • Ronronner calme et fait du bien (à ma maîtresse)
  • Regarder intensément les oiseaux dehors ne les fera pas fuir
  • Quand la litière est trop pleine, c’est loin d’être invitant
  • Rien ne vaut l’espace situé directement sur les pieds de ses maîtres pour dormir la nuit!

Et quoi encore?

Vous saviez ça qu’un chat ça peut dormir jusqu’à 18 heures par jour? Il ne lui reste que 6 heures de veille. L’inverse de ses humains en fait!

Et en regardant vivre mon chat, j’ai constaté que sa vie n’est pas idéale. Il a une routine qui me rendrait folle, mange toujours la même chose (c’est en fait mieux pour son système digestif à ce qui parait mais moi, je détesterais ça), dort vraiment beaucoup (ah par contre, ça j’aimerais assez!), reste toujours entre les mêmes murs (pitié! de l’espace et des nouveaux paysages!!!), il s’installe toujours aux mêmes endroits (habituellement MON fauteuil préféré!), toujours la même coupe de cheveux (eh!)… Et pourtant, il semble vraiment HEUREUX!

Conclusion?

Quand on aime et qu’on est aimé, qu’on a à manger et un endroit pour se rouler en boule et dormir, tout le reste est parfait!

Alors, de quoi nous plaignons nous?!

Rire, joie et santé

Linda et son chat

p.s. On s’entend que ce billet ne change pas le monde! C’est plutôt pour m’amuser que je l’ai écrit! 😉 Et pour VOUS amuser, voici une vidéo où on le voit en action d’amour!

Une grande leçon sur la peur

Je viens de lire un texte qui me donne une grande leçon sur la peur.

La peur d’échouer, d’être ridicule, de rater la cible… et ce texte, je le partage ici avec vous.

C’est tiré de « A Year of Living Consciously » par G. Hendricks.

Un jour Babe Ruth a dit : Ne laisse pas la peur de rater la balle te revenir » Et qui de mieux que le célèbre joueur des Yankee pour le savoir. Alors qu’il frappait tous ces coups de circuit, il en a aussi raté PLUS QU’AUCUN autre joueur. Et alors? Quand nous pensons à Babe Ruth aujourd’hui, nous ne pensons pas à tous ses retraits. Babe Ruth et les coups de circuit sont à jamais associés dans notre esprit.

Alors voici la question: Qu’est-ce qui serait l’équivalement de frapper un coup de circuit pour vous? Est-ce que ce serait d’écrire un poème, ou cuisiner une soupe, ou entrer à l’université? Et d’un autre côté, à quoi ça ressemble pour vous d’être « retiré du jeu »? D’écrire un poème que personne n’aimerait?  De cuisiner une soupe pas si bonne que cela? Être rejeté?

Remarquez maintenant que, dans tous ces cas, la deuxième possibilité ne peut pas arriver sans la première. Le retrait ne peut pas se produire si nous ne tentons pas d’abord de frapper la balle. Et autre chose – c’est rarement les choses que nous essayons d’accomplir et qui échouent qui nous troublent plus tard dans la vie. C’est TOUJOURS les choses que NOUS N’ESSAYONS PAS qui nous turlupinent.

Prenez des risques et tentez les choses auxquelles vous pensez mais n’avez pas encore osées. Et puis, qu’est-ce que ça fait si votre soupe ne se retrouve pas dans les grandes recettes de Campbell? Vous avez essayé! Le simple fait d’essayer fait du bien!

Alors moi je vous demande maintenant: Qu’est-ce que VOUS allez tenter MAINTENANT?

De mon côté, je sais qu’il y a quelque chose à quoi je pense depuis des mois. Quelque chose que je souhaiterais créer et qui me « travaille » depuis longtemps mais que je n’ai pas accompli parce que j’avais peur de ne pas « être assez bonne » pour ça. De ne pas être capable.

Eh bien. JE M’Y METS DÈS MAINTENANT. On verra bien ce qui arrivera! Si je me plante, j’aurai au moins essayé!

Juste à y penser, je me suis mise à sourire… et à pétiller.  Mi-peur, mi-excitation! MAIS JE FONCE!

À suivre!

Rire, joie et santé

Linda

P.S. Et pourquoi vous ne m’écririez pas ce que vous allez tenter? Histoire de l’avoir dit à quelqu’un pour vous forcer un peu à passer à l’action?  Ça me fera plaisir d’être votre « cheerleader »!  info @ yogadurire . com