Le rire au travail: Un SUPER POUVOIR pour votre équipe

Aujourd’hui, je veux vous parler d’un sujet qui pourrait bien changer votre perspective sur le travail. Un outil puissant, souvent sous-estimé, que vous avez peut-être négligé dans votre boîte à outils professionnelle: le rire.

« Linda! Tu nous parles du rire? Quelle surprise! » me direz-vous!

Oui, vous avez bien lu ! Le rire a le pouvoir de transformer votre lieu de travail en un endroit plus positif, plus productif et plus connecté.

Tout ceci m’est confirmé par les clients avec qui je travaille. Après une conférence-atelier, les membres des équipes retrouvent la bonne humeur et repartent avec une énergie renouvelée et souriante. Les effets durent sur plusieurs semaines!

Allons-y

Plongeons dans les profondeurs du rire en milieu de travail pour découvrir comment il peut devenir le super pouvoir de votre équipe. (Et je vous mets une belle petite image qui bouge pour nous mettre dans l’ambiance! Vous devrez peut-être cliquer dessus pour la faire démarrer mais elle bouge c’est promis)

Adieu stress, Bonjour sourires

Le rire est le remède ultime contre le stress. Lorsque nous rions, notre corps libère des endorphines, ces petites hormones du bonheur qui nous font sentir géniaux, relaxes et détendus. Le résultat ? Moins de stress, moins de tension musculaire, et des sourires qui se multiplient. Essayez de transporter un objet lourd en riant aux éclats!  Notre corps est incapable de forcer à ce moment. Il se détend.

Une ambiance de travail rayonnante

Le rire apporte cette ambiance positive que nous recherchons tous au bureau. Des collègues qui rient ensemble créent une atmosphère chaleureuse et propice à la créativité. L’ambiance au travail est l’un des facteurs clés du bien-être des employés et de la productivité. Le rire a le pouvoir de transformer un bureau morne en un lieu dynamique et positif. Rire peut influencer positivement la culture de votre entreprise, renforcer l’esprit d’équipe et inspirer la créativité.

Renforcement des liens

Rire ensemble, c’est se rapprocher. Les moments de rire partagés renforcent les liens entre les membres de l’équipe. Que ce soit autour de la machine à café ou lors d’une sortie après le travail, le rire crée des souvenirs qui durent. Rire c’est le « ciment » des relations professionnelles. Et, on le sait. Les relations entre collègues sont au cœur de toute équipe performante. Le rire partagé favorise la communication, renforce la confiance et construit des relations professionnelles solides.

Le rire, carburant de la créativité

Le rire a le pouvoir de libérer notre créativité. Il nous permet de voir les choses sous un angle différent et de trouver des solutions innovantes aux défis professionnels. La créativité est au cœur de l’innovation, et le rire peut stimuler la créativité de manière inattendue. Rire encourage la pensée divergente, aide à trouver des solutions créatives aux défis professionnels et favorise l’innovation. Rire nous permet de « voir les choses autrement ».

Si on peut rire de toutes sortes de petites choses du quotidien – par exemple, rire de ses erreurs, rire du compte VISA, rire en se lavant les mains – on peut penser qu’en se permettant de rire, on se place « ailleurs » et nous trouvons plus rapidement des solutions aux problèmes rencontrés.

Plus d’efficacité, moins de temps perdu

Les équipes qui rient sont souvent plus efficaces et productives. Le rire aide à réduire les tensions, à améliorer la concentration, et à booster la performance au travail. Oui oui! Pensez juste à votre respiration qui change complètement lorsque vous riez. Vous amenez plus d’oxygène au corps et au cerveau. Un cerveau bien oxygéné fonctionne beaucoup mieux! Vous devenez aussi plus énergique.

La diplomatie du rire

Le rire est un excellent outil de gestion des conflits. Il désamorce les situations tendues et facilite la communication ouverte. Rire peut vraiment aider les équipes à résoudre les désaccords de manière constructive… et diplomatique! Essayez de rester fâché ou impatient que vous vous mettez à rire. IM POS SI BLE! Au revoir conflits!

Le rire, ami de la santé

En prime, le rire a d’innombrables bienfaits pour la santé. Il renforce notre système immunitaire, active le système parasympathique, stimule le système respiratoire, abaisse la tension artérielle, et chouchoute notre cœur.

Non mais, pensez-y! Non seulement c’est chouette de rire mais en plus, c’est vraiment excellent pour la santé physique! Un programme d’entraînement aérobique gratuit!

Qu’est-ce que vous attendez?

Alors, chers amis, pourquoi ne pas intégrer le rire à votre culture d’entreprise dès maintenant ? Cela peut être aussi simple que de partager une blague chaque matin, d’organiser des séances de brainstorming ludiques, de commencer vos réunions ou vos journées en faisant quelques exercices de yoga du rire (sans blague! Ça fonctionne vraiment et c’est contagieux!) ou de créer un coin détente où vous pourrez lâcher prise et rire ensemble (ou faire vos exercices de yoga du rire ensemble!). Allez. Je vous donne un exempleà faire avec moi ici.

Le rire est un super pouvoir que nous avons tous, alors, n’attendez plus. Libérez-le et faites-en un atout pour votre équipe.

Le rire n’est pas seulement bon pour la santé, il est aussi un véritable catalyseur pour renforcer vos liens, améliorer votre créativité, et dynamiser votre travail.

Et j’aime par dessus tout voir les yeux brillants des employés et membres des équipes après qu’ils ont fait l’expérience de cette méthode qui fera partie de leur boîte à outils professionnels au plus grand bonheur de tous! C’est juste trop formidable!

Alors, vous êtes prêts? C’est parti!

Et dites-moi comment le reste de votre journée s’est déroulé. Je suis certaine que vous aurez été plus souriant, plus créatif, plus collaborant et… plus heureux!  Oui oui!

Je le sais. Je le mets en pratique! hihihi!

Rire, joie et santé

Linda

P.S. Cliquez sur ce lien pour me Demander ce que je peux faire pour vous y aider! Que ce soit une conférence-atelier, un atelier régulier ou un programme Rire et Chocolat, je suis là pour vous!

P.P.S. Sentez-vous votre cape de super héros (ou super héRose) qui flotte dans le vent?! HAHAHAHA!  Elle est bien là!

Comment faire quand ça ne me tente pas de rire?

Ah ça c’est une bonne question et je l’entends souvent.

Comment faire quand ça ne me tente pas de rire?

J’entends aussi souvent celle-ci: Quand ce n’est pas drôle, pourquoi je rirais?

Deux questions fréquentes, qui font toutes les deux référence à l’idée saugrenue de rire intentionnellement, mais un chouia différentes!

Allons-y avec la deuxième d’abord.

Quand ce n’est pas drôle (et ça arrive vrrrrrrrrrraiment très souvent), pourquoi je rirais?

Intuitivement, je pense que vous devinez ma réponse. Parce que c’est BON POUR NOUS! C’est d’abord bon pour notre santé physique (c’est rassurant de commencer par sa santé physique hahaha!) car, en riant, la plupart des systèmes de votre corps se mettent en action. Je parle bien sûr du système digestif, du système respiratoire, du système cardiaque, du système parasympathique, du système lymphatique, pour ne nommer que ceux-là.

  1. Le diaphragme qui s’active offrira un massage aux organes internes ET fera circuler la lymphe plus rapidement dans votre corps. Meilleure digestion et moins de toxines dans le corps.
  2. Votre respiration changera rapidement puisqu’en riant, nous expulsons l’air « pollué » qui reste dans nos poumons au quotidien du fait que notre respiration est habituellement courte et superficielle. Non seulement cet air « chargé » sort de notre corps mais, en inspirant profondément, nous amenons du nouvel oxygène au corps et au cerveau. Les chercheurs ont également pu constater une plus grande quantité de muqueuses et d’anticorps dans les voies respiratoires chez les rieurs. Et vous connaissez le rôle des anticorps! Meilleure oxygénation et Boost du système immunitaire.
  3. Notre cœur se met à battre plus rapidement. L’intérieur des artères se dilate et leurs parois s’assouplissent. Régularisation du flux sanguin.
  4. En respirant profondément, notre système nerveux se calme.
  5. Et après le rire, le système parasympathique entre en action. Il ralentit le rythme cardiaque et réduit la tension artérielle. Il stimule le tube digestif pour qu’il digère la nourriture et élimine les déchets. Les endorphines s’en donnent à coeur joie dans notre corps!
  6. Qui dit endorphines, dit aussi anti-douleur et anti-déprime naturels! Gratis!

Ce qui veut dire que nous sommes à la fois plus calme et plus énergique! Et surtout, en meilleure santé.

Ne serait-ce que pour les raisons physiques, je continue à rire intentionnellement. Je ne sais pas pour vous mais pour moi, je sais définitivement que même si rien n’est drôle, c’est très bon pour moi de rire. Que ce soit très drôle ou pas tant.

Alors arrivons à la première question.

Comment faire quand ça ne me tente pas de rire?

Depuis un moment, j’ai constaté que c’est justement quand ça ne me tente pas de rire que j’en ai le plus grand besoin!

Quand je suis très préoccupée par quelque chose qui affecte quelqu’un que j’aime. Si j’ai mis trop de choses à mon programme et que je manque de temps pour tout faire. Lorsque des parties de mon corps se manifestent avec de la douleur qui zappe un peu mon énergie. Chaque fois que je suis impatientée par des événements hors de mon contrôle. Bref, vous vous reconnaissez probablement aussi dans tout ça!

C’est justement dans ces cas-là que nous en avons le plus besoin!

Si vous observez les réactions de votre corps à ces moments, vous notez ceci:

  • Respiration courte et saccadée
  • Mouvements brusques
  • Peu de concentration
  • Émotions à fleur de peau
  • Énergie lourde et lente
  • Mâchoires serrées
  • Perte d’appétit (ou fringales non souhaitées!)
  • Insomnie
  • ZÉRO patience

Certaines personnes mentionnent qu’elles font de l’eczéma, de la diarrhée et des pertes de mémoire!  Bon. Vous voyez le topo?  Nous sommes loin d’être à notre meilleur dans ces moments!

Et si on s’entraînait?

Oui! Pourquoi ne nous entraînerions nous pas? Pour rire justement dans les moments neutres ou tourmentés. Ceux où nous en avons BESOIN mais n’avons pas ENVIE.

Un entraînement au rire.

Je vous entends penser… « Non mais, c’est ridicule tout ça! »

Je vous rappelle que vous vous êtes entraîné toute votre vie!  À faire toutes sortes de choses!  Vous brosser les dents après le repas, laver vos oreilles, mastiquer avant d’avaler les aliments, parler, marcher, choisir vos vêtements…  La liste est longue! Vous n’aviez pas pensé à cela comme ça n’est-ce pas? HAHAHA!  Et pourtant c’est le cas.

Alors ajoutons un nouvel entraînement à votre vie et vous verrez qu’après un temps, ça viendra presque tout seul!

Comment commencer à rire.

  1. Prenez une grande inspiration et souriez. (Le sourire est important ici)
  2. À l’expiration, dites à voix haute HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA.
  3. Faites-le une autre fois mais cette fois-ci, dites deux HAAAAAAAAAAAAA HAAAAAAAAAAAAAAAAAAA.
  4. Et une troisième fois en riant doucement. Juste un petit ricanement s’il le faut mais quelque chose de sonore.
  5. Continuez à rire et tenez bon pendant AU MOINS UNE MINUTE.  Puis une deuxième minute.  Et encore une.
  6. Essayez de continuer pendant 3 minutes au début. Au fil des jours (ou des essais), ajoutez des secondes ou des minutes. Jusqu’à rire pendant 5 minutes.
  7. Besoin d’un peu d’aide?  Regarder des vidéos et faites les exercices avec moi sur la chaîne YouTube de l’École du yoga du rire.

Vous verrez qu’avec un peu de patience et de persévérance, vous y arriverez aussi.

Ce n’est pas pour rien que j’ai adopté la phrase de William James, je l’ai constaté pour moi!

« Nous ne rions pas parce que nous sommes heureux. Nous sommes heureux parce que nous rions »

Tellement TELLEMENT TELLEMENT VRAI!

Plus nous rions intentionnellement au quotidien et plus ça devient facile… et plus c’est normal de rire plus souvent! Sinon de SOURIRE plus souvent.

Faut juste s’y mettre et ne pas lâcher. Persévérez! Même si vous trouvez ça ridicule, difficile ou trop « champ gauche » quand vous commencerez.

Rappelez-vous que vous ne saviez pas utiliser une brosse à dents quand vous avez commencé à vous entraîner! HAHAHAHA!

Fixez-vous un objectif. Le but ultime est de pouvoir bénéficier de tous les bienfaits du rire PEU IMPORTE CE QUI SE PRODUIT dans notre vie!

Mon exemple des dents est parfait car, même si vous revenez de chez votre dentiste et que vous avez subi une intervention quelque part sur une dent, vous allez tout de même vouloir brosser les autres dents dans votre bouche n’est-ce pas?

Même « combat »! HAHAHAHA!

Vous l’essayez?  Donnez-moi des nouvelles après quelques jours.

Ça m’intéresse! HAHAHA!

Rire, joie et santé

Linda

Sur la Rouuuuuuuuute!

Si vous êtes du Québec, vous savez sans doute que je pense à la chanson de Pierre Flynn.

Je pourrais tout autant chanter « On the road again » dans plusieurs versions en fait. Celle de Willie Nelson ou de Bernard Lavillier.

Car sur mon horaire de travail en ce moment, bien des groupes me font voyager et je reprends la route de plus belle. À notre grand bonheur.

Et quand je dis prendre la route, c’est le cas de le dire puisque les trajets que j’ai à faire vont de 2 à 6 heures pour me rendre. Et, vous l’aurez compris, le même temps pour en revenir!

Ce qui fait que je passe BEAUCOUP de temps assise dans ma voiture – à conduire la plupart du temps.

Pour me garder alerte et attentive

Dans le passé, j’avais l’habitude d’aller à la bibliothèque pour emprunter des romans audio. J’ADORE écouter des histoires.

Le seul hic, c’est que parfois, je devenais moins concentrée sur la route et je me sentais devenir somnolente. Certaines voix sont tellement douces et calmes que ça avait un effet « somnifère » sur moi! Et quand on conduit, la dernière chose qu’on veut, c’est de s’endormir au volant.  Soit ça ou je ne voulais pas sortir de la voiture, trop passionnée par le récit! HAHAHA!

Donc…

Je me suis mise à écouter des podcasts. De toutes sortes. Autant des balados qui m’apprenaient des choses que d’autres qui me m’amusaient et me faisaient rire (le dernier en titre est l’excellent « Backstage at the Vinyl Cafe » du regretté Stuart McLean, mon trésor national #1).

Mais là encore, après un moment, mon attention diminue parfois.

Sauf quand ils portent sur des sujets plus palpitants. Des enquêtes policières par exemple. Ou, depuis quelques mois, mes deux podcasts préférés sont des trucs vraiment inspirants. « We regret to inform you – The rejection podcast » et « Under the Influence » avec Terry O’Reilly.

Et bien sûr, j’écoute les miens!  L’Élément JOIE  et The JOY Element. Quand même. Ça me fait toujours du bien de me rafraîchir la mémoire sur toutes ces conversations inspirantes que j’ai capté au fil des années!

Reste que ça peut devenir un peu… endormant à l’occasion.

Alors Linda, que fais-tu? me direz-vous!

Eh bien, je me mets à rire!

Je vous étonne, je sais! HAHAHA!

Mais rire agit à plusieurs niveaux dans mon corps et ça me permet à la fois de relaxer et de fouetter mon énergie.

Ça vous semble contradictoire?

Pensez-y un instant.

Quand vous riez, votre corps s’active – donc tous les systèmes de votre corps s’activent. Ce faisant, vous augmentez l’oxygène dans votre corps ET DANS VOTRE CERVEAU. Plus d’oxygène au cerveau réveille mon attention. Je n’ai pas besoin de rire bien longtemps pour que l’effet opère sa magie. Quelques 30 secondes et ça y est. Pour un temps. Jusqu’à ce que j’aie besoin de rire de nouveau!

Cependant, si je suis dans la circulation aux heures de pointe ou dans des bouchons (ce qui fait travailler mes muscles de patience!), alors rire me permet de respirer plus. Qui dit rire, dit aussi respiration profonde. Et qui dit respiration profonde, dit « On se calme le pompon! » Le système nerveux prend une petite pause.

Il y a par contre des jours où je choisis encore autre chose: CHANTER!

Alors là, c’est la totale dans ma voiture!

J’ai plusieurs listes de musiques (playlists) constituées pour mes états d’âme. Et celles que j’écoute en voiture sont plus souvent qu’autrement des musiques entrainantes. Non seulement je chante mais je danse presque sur mon siège! HAHA!  En tout cas. Je gigote c’est certain. Et ça aussi, ça me garde alerte et de bonne humeur.

Vous essayez l’une ou l’autre de mes méthodes efficaces?  Vous le faites déjà?

Dites-moi. Ça m’intéresse!

Et en route vers de nouvelles aventures!

Rire, joie et santé

Linda

Le retour à l’école

Septembre. Le retour à l’école. Le retour au travail. L’automne qui s’annonce.

Si vous êtes parent et que votre enfant (ou vos enfants) a repris le chemin de l’école ces derniers temps, vous allez peut-être apprécier cette suggestion pour aider toute la famille à vivre ces changements plus sainement et sereinement.

Votre rentrée était comment?

Vous souvenez vous quand vous repreniez le chemin de l’école au mois de septembre? Vos fournitures scolaires toutes neuves dans votre sac. Des beaux cahiers propres. Des crayons tous neufs. Et une certaine inquiétude pour tout ce qui était devant vous. L’inconnu.

Le professeur allait être gentil? Et mes camarades de classe? Est-ce que je réussirai à apprendre les leçons? J’aurai beaucoup de travail?

Ce dont je me souviens, c’est qu’à chaque nouvelle année, je partais avec un mélange d’excitation, d’appréhension, de plaisir… d’anxiété.

Nouvelle classe. Nouveau professeur. Allaient-ils m’aimer? Est-ce que moi j’allais les aimer?

Faire sa place

Je ne peux pas dire que j’étais une enfant des plus sociable à l’école. En tout cas, ce n’est pas le souvenir que j’ai de mes premières années scolaires.  J’avais des amies oui mais j’étais plutôt réservée, studieuse – quoi que selon mes bulletins, il m’arrivait d’être perdue dans mes rêveries! Mais je réussissais très bien. Et ça me rendait vraiment fière!

C’est plus tard que j’ai compris la valeur de l’humour et du rire pour me faire des amis et me tirer de certaines situations! Vers l’adolescence.

Cependant, je me souviens très bien qu’à chaque rentrée, je ne respirais pas beaucoup!

Et c’est là que j’ai une suggestion pour vous!

RESPIREZ EN RIANT!

J’ai un petit exercice tout simple à vous suggérer et vous pouvez le faire même si vous n’avez pas d’enfant qui fait sa rentrée à l’école!

Riez les voyelles!

Pas besoin de lire les lettres pour pouvoir faire l’exercice avec moi. Faites-le avec (ou sans) votre enfant. En me regardant tout simplement. Mais FAITES LE!

Non seulement  les voyelles émettent des vibrations qui sont différentes les unes des autres mais vous aurez:

  • Respiré
  • Fait travailler votre diaphragme donc massé vos organes internes
  • Aidé votre système nerveux à se calmer
  • Oxygéné votre corps et VOTRE CERVEAU

Vous voulez plus d’idées pour des exercices efficaces à faire avec (ou sans) votre enfant? Il y en a plusieurs ici   et vous pouvez aussi vous abonner à la chaîne YouTube de l’École du yoga du rire.

Prêt.e pour la rentrée en douceur et en sérénité?

Vous savez quoi faire!

Rire, joie et santé

Linda

Si j’avais su ce que je sais maintenant

On l’entend souvent cette phrase. Si j’avais su ce que je sais maintenant…

Je vous l’avoue, quand j’ai compris l’impact du stress sur le cerveau et comment il ne peut absolument pas travailler de la même manière à ce moment, j’ai pensé que « ceci explique cela »! Si j’avais su ce que je sais maintenant, j’aurais certainement pris des mesures pour relaxer avant mes examens à l’école (du secondaire jusqu’à l’université)!

« Le stress finit par devenir nocif. Au fil du temps, le niveau élevé de cortisol dégrade le cerveau et les autres systèmes de l’organisme. Ce type de dommage au cerveau est associé à un certain nombre de problèmes de santé, notamment les troubles dépressifs et anxieux, ainsi que la perte de mémoire et la démence. » Parlons Sciences

Imaginez cette scène.

Vous êtes dans une grande salle – au théâtre ou ailleurs – et subitement, il y a une panne d’électricité. Que se passe-t-il?

Les lumières s’éteignent et celles qui s’allument ne sont que les petits phares pour indiquer les sorties d’urgence.

C’est en quelque sorte le même phénomène qui se produit dans le cerveau lorsque nous vivons un stress. Les lumières s’éteignent – les circuits qui ne sont pas ESSENTIELS à notre survie coupent – et il ne reste que de petits spots qui éclairent sommairement pour nous indiquer par où sortir.

Quels sont les circuits « non essentiels »?

Pensez-y un peu. La patience, la communication, la concentration, le sens de l’humour… et il restera ce qui me maintiendra en vie. Les réflexes nerveux, l’adrénaline plus abondante, le coeur battra plus rapidement, la respiration plus courte, etc.

Si j’avais su…

Je ne suis certainement pas la seule à s’être un jour retrouvée devant sa copie d’examen et d’avoir un blanc total devant les questions auxquelles je connaissais pourtant les réponses la veille au soir! Arrivée dans la salle d’examen, je réalise maintenant que je développais alors un niveau de stress plus élevé. Bonjour les circuits fermés! Impossible de me souvenir de quoi que ce soit! Mon cerveau ne fonctionnait alors pas du tout de la même manière!

Pourquoi je vous raconte tout ça?

Parce que toutes les personnes en période d’examen (les enfants comme les adultes) risquent de vivre ce « silence radio » si elles se laissent envahir par le stress! Les circuits ne fonctionneront pas aussi bien À CAUSE DU STRESS!

Lorsqu’on prend conscience de l’impact que le stress a sur le fonctionnement du cerveau et qu’on connait le moyen le plus rapide pour zapper le stress efficacement, on peut changer des choses!

Vous le savez de quel moyen je parle n’est-ce pas?  HAHAHA! OUI!!! RIRE!

Alors mon petit conseil « à 5 cents »* est de prendre quelques minutes avant d’entrer dans la salle d’examen pour respirer lentement et RIRE. Pendant au moins 3 minutes! Rire et respirer. La meilleure recette pour calmer son système nerveux, se centrer et remettre les circuits en fonction avant l’activité stressante.

Je le dis parfois. Si j’avais su ce que je sais maintenant, je serais peut-être dentiste à l’heure actuelle! HAHAHAHAHA!

Tiens, je vous fais un petit cadeau pour vous aider.

Rire, joie et santé

Linda

*Vous connaissez Charlie Brown?  Si je vous dit le comptoir de consultations de Lucy qui demande 5 cents en échange de ses conseils? Vous voyez? hihihi!

Trouvez un partenaire de rire

Je ne me souviens plus où ni quand mais j’ai lu un article qu’un ami écrivait, dans lequel il mentionnait qu’il était important d’avoir un « partenaire de rire ». L’idée vous fait peut-être sourire mais elle est excellente!

Lorsque je forme des animateurs et animatrices de yoga du rire, je les invite toujours à repérer les personnes qui les aident à rire dans leur vie.

Pourquoi?

Pour la simple raison que ces personnes nous aident à rester en santé!

L’élément social de nos vies en a pris pour son rhume depuis le début de la pandémie. Nous ne nous sommes pas vus pendant des mois! Et pour la vaste majorité, l’isolement a été plus que lourd sur le moral.

Peu importe que nous soyons en train de traverser une période houleuse, stressante ou pas, les personnes de notre entourage qui nous font rire sont des « services essentiels »! Des anges gardiens. Des bouées de sauvetage.

Regardez autour de vous. Je suis certaine que si vous y pensez, vous trouverez une ou plusieurs personnes qui vous font rire quand vous les rencontrez ou quand vous leur parlez.

C’est de celles-là dont vous avez besoin de vous entourer. Pour créer un réseau positif qui vous permet de garder la forme!

En 2003, au moment où j’ai fait ma formation et suis devenue animatrice de yoga du rire, à la question « Note trois choses qui te font rire », j’avais inscrit le nom d’un ami dans mon cahier. Cet ami a toujours le don de me faire rire (de toutes sortes d’insignifiances!!). J’ai pris conscience que nous ne parlions pas très souvent mais qu’à chaque fois que nous le faisions, je riais toujours aux larmes! J’ai donc pris la résolution de multiplier les occasions de lui parler et de le rencontrer. Justement parce que nous rions toujours tous les deux. Je me sens comme si j’avais rechargé ma batterie de bonne humeur. Même si nous nous moquons souvent l’un de l’autre, nous rions toujours de bon cœur et nous laissons avec un cœur plus léger.

Trouver un partenaire de rire peut avoir de nombreux avantages pour votre bien-être physique et émotionnel.

  1. Réduction du stress : Le rire est un moyen naturel de réduire le stress et l’anxiété. Lorsque vous riez, votre corps libère des endorphines, qui sont des hormones qui procurent une sensation de bien-être et de détente.
  2. Amélioration de la santé mentale : Le rire peut également améliorer votre santé mentale en réduisant les symptômes de la dépression et de l’anxiété. Il peut vous aider à vous sentir plus heureux et plus optimiste.
  3. Renforcement des relations sociales : Rire avec les autres peut renforcer les liens sociaux et vous aider à vous sentir plus connecté aux autres. Cela peut également améliorer votre confiance en vous et votre capacité à communiquer avec les autres.
  4. Amélioration de la santé physique : Le rire peut avoir des effets bénéfiques sur votre santé physique en stimulant le système immunitaire, en améliorant la circulation sanguine et en réduisant la douleur.
  5. Réduction de l’isolement : Trouver un partenaire de rire peut vous aider à sortir de l’isolement et à vous engager davantage avec le monde qui vous entoure. Cela peut être particulièrement bénéfique si vous êtes en situation de stress ou de solitude.

En somme, trouver un partenaire de rire peut avoir de nombreux avantages pour votre bien-être général. Alors, n’hésitez pas à rire souvent et à chercher des personnes avec lesquelles vous pouvez partager cette expérience positive.

Vous le faites?

Je vous encourage à trouver un (ou plusieurs!) partenaire de rire!

Ça peut même être un de vos petits-enfants si vous en avez!  C’est formidable de montrer à notre descendance que nous sommes capable d’être enjoué et de rire aux éclats! C’est un enseignement important que de leur apprendre à rire pour le reste de leur vie.

Vraiment, mettez ça sur votre liste de choses à réaliser! Et chérissez vos partenaires de rire.

Tiens, je viens d’appeler le mien et lui ai laissé un message vocal qui le fera sourire c’est certain! Vous voulez savoir ce que je lui ai dit? « Ton texto me dit que tu vas me rappeler. C’est vrai ça?  À quelle heure?  Quel jour? Vas-tu m’appeler pour me confirmer quand? En attendant, je t’appelais pour te dire bonjour… (pause) Bonjour!  Ok Bye! »

Rire, joie et santé

Linda

P.S. Oh et si vous voulez que je sois votre partenaire de rire pendant quelques jours, inscrivez-vous pour les capsules MORAL BOOST!

Vous avez une bonne hygiène de vie?

Grande question. C’est important pour vous d’avoir une bonne hygiène de vie?

Est-ce que vous répondez oui à tout ceci?

  • Vous vous brossez les dents après chaque repas (ou au moins deux fois par jour!).
  • Vous mangez bien.
  • Vous buvez de l’eau.
  • Vous vous lavez.
  • Vous dormez 7 heures par nuit (quand tout va bien!).
  • Vous faites de l’exercice à quelques reprises chaque semaine (même si c’est de la marche, ça compte).
  • Vous prenez un peu de temps de loisirs.
  • Vous voyez des amis.
  • Vous prenez des vacances.
  • Vous riez de bon cœur plusieurs minutes par jour.

Vous avez dit OUI à tout ça?  Vous avez dit NON à un élément ou plus?  Alors il manque sérieusement quelque chose pour que vous ayez une bonne hygiène de vie. Et je suis prête à parier que ce qui manque, c’est le RIRE!

Je me trompe?

Quand on connaît tous les bienfaits d’un bon rire énergique (le genre qui fait bouger le ventre et qui est sonore), on se demande pourquoi on ne se permet pas de le faire assidument et quotidiennement!

Pourquoi on ne rit pas plus?

Parce que nous, les adultes, sommes dans notre tête!  et notre tête est pleine de soucis, de responsabilités, d’idées de performance, etc. Et quand la tête est pleine de « choses sérieuses et importantes », le sens de l’humour n’a pas de place pour s’amuser.

C’est pour ça que j’aime autant le yoga du rire. Parce que ça me permet de garder une bonne hygiène de vie et de rire à volonté même lorsque mon cerveau de grande personne est occupé à régler des problèmes de grande personne!! HAHAHA!

Une expérience

Vous voulez faire une expérience avec moi?

Je vous propose de faire l’exercice de cette vidéo d’une petite minute avec moi. Juste une minute de votre temps.

Et dites-moi si vous avez réussi – mais pour réussir, vous devez VOULOIR rire!

Dites-moi surtout comment vous vous sentez APRÈS coup.

Allez. Une minute. C’est parti!

Rire, joie et santé

Linda

 

Le Sommet de la Bonne Humeur!

Commencez l’année en faisant quelque chose pour VOUS!

Besoin de changer des choses? D’alléger votre vie? D’alimenter votre être de quelque chose de bienveillant, de souriant, de bienfaisant?

Le Sommet de la Bonne Humeur c’est du pratico-pratique, du ludique, du concret. Pour découvrir quels outils vous aident à mettre de la légèreté dans votre vie.

Une dose quotidienne de « moral booster » et d’inspiration.

Chaque jour, deux experts vous éclaireront et partageront – en direct avec vous – un outil différent.

Vous éprouverez beaucoup de plaisir à découvrir chaque jour qu’il existe une aussi grande source de petits moment qui changent l’humeur pour le mieux!

Du 21 au 29 janvier 2022, deux conférences/ateliers chaque jour.

17 intervenants internationaux pour vous inspirer.

Huit jours pour prendre le temps de mettre en pratique des ressources « bonne humeur ».

Une idée de ce qui sera présenté?

  • Qu’est-ce qu’il y a dans ma trousse bonne humeur (Linda Leclerc)
  • La voix de la bonne humeur / un enchantement de soi (William Herremy)
  • Être ou ne pas être, là est la question (Jean-Christophe Seznec)
  • Les aliments bonne humeur et recettes santé (Julie Barbeau Capruciu)
  • La puissance du coeur / NeuroJoy (Antoinette Layoun)
  • La cohérence cardiaque: la génération du bien-être à partir du coeur (Guy Lacroix)
  • Mandala de la joie (Guylaine Leblanc)
  • Les clefs positives pour se révéler (Justine Chabane)
  • Jouer pour rire et grandir (Sébastien Gendry)
  • Le Défi optimiste (Rosanna Bruzzone)
  • L’émerveillement: mettons des étoiles dans les yeux des petits et des grands! (Élise Mareuil)
  • Programmer la bonne humeur avec la PNL et l’hypnose humaniste (Sonia Dumont)
  • Réactif vs proactif: la physiologie de l’humeur et BrainGym (Lisa Marcovici)
  • Remettre du jeu dans sa vie (Julien Peschot)
  • Méditation de la joie (Corinne Cosseron)
  • Prenons les choses en riant (Linda Leclerc)
  • Extasy Dance Bonne Humeur (Nat Barrera)

Et tout ça commence par une conférence « pré-événement » GRATUITE le 18 janvier, En route vers la bonne humeur (William et Catherine Herremy et Linda Leclerc)

Toutes les informations sont sur le site du Sommet

Des pépites d’inspiration à chaque minute!!!  Voilà ce qui nous attend!

L’épuisement professionnel, ça vous dit quelque chose?

L’épuisement professionnel, ça vous dit quelque chose? Pour m’être retrouvée au bord de l’épuisement il y a quelques années, je sais de quoi je parle!

De nombreux facteurs conduisent à l’épuisement professionnel, mais le stress permanent à long terme en est certainement le principal responsable.

Pendant la pandémie, les cas d’épuisement professionnel ont augmenté, ce qui est en partie dû au fait que les gens travaillent de plus longues heures tout en travaillant à domicile et en étant encore plus stressés que la normale.  Dans mes conférences en ce moment, je suggère même aux participants de s’accorder un point bonis pour le niveau de stress ressenti.

Alors, que pouvez-vous faire pour éviter le burnout ?

L’une des choses les plus simples et les plus faciles à faire est de prendre plus de pauses.

Non seulement cela améliorera votre santé mentale et réduira les risques d’épuisement professionnel, mais vous améliorerez également votre productivité. En bout de ligne, vous ferez plus de choses, car des pauses régulières amélioreront votre concentration. Cela signifie que vous pourrez travailler moins d’heures, ce qui vous aidera à prévenir encore davantage l’épuisement professionnel.

Une étude réalisée par Owl Labs en 2020 a montré que les personnes travaillant à domicile travaillaient en moyenne 26 heures de plus par mois, soit près d’un jour supplémentaire par semaine. 26 heure de PLUS!!!

Même si le travail à domicile présente de nombreux avantages, il fait quelque chose d’étrange à notre façon de penser. Nous nous sentons coupables de faire des pauses alors que nous pensons que nous devrions travailler. Alors souvent nous ne le faisons pas et nous nous contentons d’avancer.

Malheureusement, le fait de ne pas faire de pauses ne vous fait pas gagner du temps à long terme. Au contraire, votre productivité diminue au fur et à mesure que votre cerveau s’épuise, ce qui vous fait ralentir, perdre votre concentration et commettre de plus en plus d’erreurs.

La bonne nouvelle est que vos pauses n’ont pas besoin d’être longues pour être bénéfiques. Quelques minutes de pause peuvent faire une énorme différence dans votre état d’esprit et votre capacité à vous concentrer plus longtemps.

Dans l’ensemble, vous aurez besoin d’un bon mélange de pauses plus longues et plus courtes pour un bénéfice optimal. Cela inclut une vraie pause déjeuner, une bonne nuit de repos avec une soirée de détente, des week-ends et des vacances pour vous débrancher complètement et vous ressourcer.

Comment tirer le meilleur parti de vos pauses

  • Inscrivez vos pauses dans votre agenda. Prévoyez vous mettre des alarmes pour ne pas « passer tout droit ». Vous aurez ainsi plus de chances de les respecter. Notez également ce que vous allez faire pendant votre pause, par exemple vous promener ou lire un livre ou rejoindre un groupe de rieurs sur URGENCE RIRE pour des pauses énergisantes et relaxantes de 10-15 minutes. Votre cerveau sera oxygéné, vous vous sentirez plus détendu et continuerez votre travail avec une énergie souriante.
  • Choisissez une activité qui vous éloigne de votre travail. Ne l’utilisez pas pour consulter vos e-mails ou les médias sociaux. Non. Faites autre chose.  Comme RIRE par exemple!

La plupart des gens ne parviennent pas à se concentrer pendant plus de 90 minutes d’affilée, ce qui correspond à la fréquence à laquelle vous aurez besoin d’une mini-pause. Vous remarquerez que vous avez besoin d’une pause lorsque votre esprit commence à vagabonder, que vous commencez à procrastiner ou que vous faites plus d’erreurs.

Continueriez-vous pas à conduire votre voiture si le moteur commençait à surchauffer.

HA! Vous feriez une pause pour la laisser refroidir. Ne traitez pas votre corps plus mal que vous ne le feriez avec votre voiture !

Mâchoires serrées? C’est le moment de se détendre un peu!

Pour recevoir les bonnes nouvelles et les pépites d’inspirations, vous pouvez vous inscrire à l’infolettre de l’École du yoga du rire.

Vous aurez des munitions pour vous inspirer à sourire et à prendre soin de vous!

Rire, joie et santé

Linda

p.s. Pour consulter les résultats 2022

Finir sa journée sur une note positive

Je ne sais pas pour vous, mais j’aime beaucoup finir ma journée de travail sur une note positive. J’ai pensé partager avec vous ce que je fais pour vous donner des idées!

Voici ce que je mets au menu.

  1. Terminer la journée sur un bref appel téléphonique pour prendre des nouvelles de quelqu’un – un client, un collègue, un ami – simplement pour dire que je pense à eux. Ça les fait toujours sourire et ça nous fait du bien à tous les deux.
  2. Envoyer un courriel qui dit « Merci » à quelqu’un. C’est un rituel qui fait du bien.
  3. Prendre les 10 dernières minutes pour entreprendre une tâche que nous reportons, c’est comme si on prend la première petite bouchée d’éléphant avant le lendemain. Et un éléphant, on mange ça une petite bouchée à la fois, vous le savez bien!
  4. Ranger sa surface de travail pour trouver un espace accueillant le lendemain matin.
  5. Accomplir une dernière tâche sur sa liste de choses à faire nous donnera un sentiment d’avoir accompli quelque chose.
  6. Noter les choses à faire la journée suivante. C’est une excellente manière de désembourber son esprit et nous aider à être plus concentré le lendemain.
  7. Méditer quelques minutes. De très nombreuses applications peuvent aider. Oui, ça demande un peu de pratique mais les bienfaits sont énormes pour nous permettre de réduire notre stress. Pas envie de méditer? Alors prendre une série de respirations (cohérence cardiaque) en souriant largement.
  8. La recherche démontre que le simple fait d’accomplir le même rituel pour terminer sa journée de travail devint une manière de fermer la boutique et passer à autre chose. Éteindre les lampes, ranger son bureau…
  9. Prendre un moment pour repenser à ce qui s’est bien passé, noter 3 choses pour lesquelles nous sommes reconnaissants, les petits succès. Plus la journée s’est mal passée et plus ce rituel est important!
  10. Faire quelque chose de rigolo, danser, lever les bras au ciel et dire « WOOHOO!  La journée est terminée »

Et vous?  Que faites-vous pour marquer une pause entre le travail et la maison? Surtout en ce moment alors que plusieurs font du télétravail. C’est plus compliqué de « lâcher le travail » pendant qu’on est en route vers la maison – le temps de transport est souvent nul! Passer de l’espace bureau à l’espace famille ne prend qu’un instant. C’est d’autant plus important de planifier la transition souriante entre les deux.

Bonne soirée!

Rire, joie et santé

Linda